Banques: Julius Baer annonce un bénéfice en nette hausse et 200 suppressions d'emplois

La banque privée zurichoise Julius Baer a réalisé un bénéfice de 367 millions de francs en 2014. Un résultat en très nette augmentation (+96%) par rapport à 2013. Insuffisant apparemment pour ses dirigeants qui annoncent 200 suppressions d'emplois, principalement en Suisse.

02 févr. 2015, 07:39
Les postes supprimés concernent les secteurs "back-office" et "middle-office".

Julius Baer a enregistré un bénéfice net (IFRS) en hausse de 96% sur un an à 367 millions de francs en 2014. En raison du renforcement du franc, la banque privée zurichoise annonce un programme de réduction des coûts à hauteur de 100 millions de francs. L'établissement va ainsi biffer quelque 200 postes, principalement en Suisse.

La réduction de postes se fera par le biais des fluctuations naturelles, mais aussi par la suppression de personnel, précise lundi Julius Baer dans un communiqué. Les coupes affecteront principalement les opérations de "back-office" et de "middle-office".

Côté résultats, les fonds sous gestion ont augmenté de 14% à 291 milliards de francs. Le bénéfice net ajusté, qui illustre la performance opérationnelle sous-jacente, ressort lui en hausse de 22% à 586 millions de francs. Au niveau des revenus, le produit d'exploitation a crû de 16% à 2,55 milliards.

L'intégration des activités de gestion de fortune hors Amériques et Japon de Merill Lynch est par ailleurs entièrement terminée et les objectifs de restructuration pour 2014 ont été atteints, précise Julius Baer. Le conseil d'administration va proposer le versement d'un dividende de 1 franc par action, contre 60 centimes un an auparavant, lors de la prochaine assemblée générale le 15 avril.