Réservé aux abonnés

Match pour la présidence de Finhaut: Andrea Ridolfi face à Valentin Gay-des-Combes

Les élections ont créé la surprise à Finhaut. Le président sortant Pascal May n’a pas été réélu et son parti «En marche ensemble» a perdu un siège au profit d’«Unis pour Finhaut», qui occupera trois des cinq sièges de l’exécutif. Le duel à la présidence se joue donc entre ces deux forces.
09 nov. 2020, 18:00 / Màj. le 09 nov. 2020 à 22:32
Les citoyens fignolins choisiront entre Andrea Ridolfi, qui se profile comme le candidat extérieur et neutre pour régler les affaires de la commune, et l'actuel vice-président Valentin Gay-des-Combes, qui souligne sa connaissance des dossiers.

DUELS PRÉSIDENTIELS

A l’occasion du deuxième tour des élections communales valaisannes, «Le Nouvelliste» a organisé un débat dans les douze communes du Valais romand où deux candidat·e·s se disputent la présidence. A chaque fois, nous vous proposons quatre rubriques:

  1. Le débat
  2. Les dossiers chauds
  3. Le Oui/Non
  4. Pourquoi moi et pas lui?

Le débat

Le 18 octobre 2020 a amorcé un tournant dans la vie politique fignolintze. Après seize ans &...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an