19.08.2019, 18:00

Haut et Bas-Valaisans, en route vers l’harmonie vestimentaire

Premium
chargement
Silvia Bayard raconte que dans les années 90, les Haut-Valaisannes portaient très peu d’imprimés animaliers, contrairement aux Bas-Valaisannes.

RAPPROCHER Il y a vingt ans encore, les habitants du Haut et du Bas-Valais n’avaient pas les mêmes goûts vestimentaires. Colorés et extravagants pour les francophones versus couleurs neutres pour le Haut. Ces différences aujourd’hui tendent à disparaître. Parole de spécialistes.

Les Haut-Valaisans ont-ils les mêmes goûts vestimentaires que les Valaisans francophones? Difficile de donner une réponse définitive sans risquer de tomber dans le cliché. Mais la tendance est là. Si une différence marquée existait, l’harmonie vestimentaire diront les optimistes ou l’uniformisation prétendront les pessimistes, est passée par là. Une harmonie liée à la demande mais aussi à l’offre.

Un...

À lire aussi...

DANS LE RETROLe Haut-Valais, ValaiStar et les pop-corn de Recrosio. La chronique de Vincent FragnièreLe Haut-Valais, ValaiStar et les pop-corn de Recrosio. La chronique de Vincent Fragnière

LA CHRONIQUE DU WALLISER BOTEBanque cantonale du Valais, le silence collectif. Par Herold BielerBanque cantonale du Valais, le silence collectif. Par Herold Bieler

Ça se rapprocheBientôt un pacte d’amitié entre Icogne et Ernen?Bientôt un pacte d’amitié entre Icogne et Ernen?

La chronique du Walliser BoteDes Papilloud Papers à Provins. Par David BinerDes Papilloud Papers à Provins. Par David Biner

RapprocherLa domination des Haut-Valaisans à l'épreuve des chiffresLa domination des Haut-Valaisans à l'épreuve des chiffres

Top