Réservé aux abonnés

Haut et Bas-Valaisans, en route vers l’harmonie vestimentaire

Il y a vingt ans encore, les habitants du Haut et du Bas-Valais n’avaient pas les mêmes goûts vestimentaires. Colorés et extravagants pour les francophones versus couleurs neutres pour le Haut. Ces différences aujourd’hui tendent à disparaître. Parole de spécialistes.
19 août 2019, 18:00
Silvia Bayard raconte que dans les années 90, les Haut-Valaisannes portaient très peu d’imprimés animaliers, contrairement aux Bas-Valaisannes.

Les Haut-Valaisans ont-ils les mêmes goûts vestimentaires que les Valaisans francophones? Difficile de donner une réponse définitive sans risquer de tomber dans le cliché. Mais la tendance est là. Si une différence marquée existait, l’harmonie vestimentaire diront les optimistes ou l’uniformisation prétendront les pessimistes, est passée par là. Une harmonie liée à la demande mais aussi à l’offre.

Un choix de marques différent

Dans les magasins Bayard –...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois