Coupe du monde 2018 en Russie
 09.07.2018, 18:01

Coupe du monde 2018: pourquoi ce Mondial est-il celui de tous les records?

chargement
Le gardien suisse Yann Sommer a participé au record d'autogoals durant ce Mondial.

Football Avant même de connaître le vainqueur, on peut déjà affirmer que cette Coupe du monde restera dans l'histoire. Ce Mondial est sans précédent à plus d'un titre et a fait tomber plusieurs records.

Grandes équipes éliminées

Aucune des grandes équipes ne figure dans le dernier carré. L'Italie et les Pays-Bas ne se sont pas qualifiés pour la compétition. L'Allemagne a été éliminée au premier tour. L'Espagne et l'Argentine ont été sortis en huitième de finale, tandis que le parcours du Brésil s'est arrêté en quart de finale. C'est même la première fois dans l'histoire que l'Allemagne, l'Argentine et le Brésil sont absents simultanément du dernier carré de l'épreuve. Parmi les équipes habituées au dernier carré, ni l'Allemagne (12 participations en demi-finale), ni le Brésil (8), ni l'Italie (7) ne sont donc au rendez-vous. Seule la France (6) est bel et bien présente. Notons aussi que c'est la 3e fois consécutive après l'Italie (2010) et l'Espagne (2014) que le vainqueur de l'édition précédente est éliminé dès le premier tour.

 

Quatrième sacre consécutif pour l'Europe

L'Europe a plus que jamais la main mise sur le ballon rond. La finale de l'édition 2018 opposera deux équipes du Vieux Continent. Après l'Italie (2006), l'Espagne (2010), l'Allemagne (2014), c'est donc la quatrième fois d'affilée que le trophée reste en mains européennes. Il faut remonter au Brésil en 2002 pour retrouver un vainqueur non-européen. Rappelons que c'est l'Europe déjà qui détient le record absolu avec 11 trophées au total (5 pays différents: Italie, Allemagne, Angleterre, France, Espagne) contre 9 pour l'Amérique du Sud (3 pays différents: Uruguay, Brésil, Argentine). Il s'agira de la 9e finale 100% européenne de l'histoire.

 

Pluie de penalties...

Aucune édition de la Coupe du monde n'aura vu autant de penalties sifflés. Au total, ce sont 28 tirs au but (hors séance de tirs au but après prolongations) qui ont été joués à ce stade. Jamais autant de penalties n'ont été convertis, soit 21, ni manqués, soit 7, dans un Mondial. Lors des cinq dernières compétitions, le nombre moyen de tirs au but dans le temps réglementaire n'excédait pas 16. L'introduction de l'assistance vidéo en Russie explique en grande partie ce record. L'Anglais Harry Kane est le joueur à avoir transformé le plus grand nombre de penalties durant ce Mondial jusqu'à présent.

 

... et d'autogoals

S'il n'y a jamais eu autant de penalties durant une Coupe du monde, on peut dresser le même constat avec les autogoals. Avant les demi-finales, on recense déjà 11 buts contre son camp. Le précédent record remonte à 20 ans. Lors du Mondial 1998 en France, 6 autogoals avaient été inscrits. A noter que la Suisse contribue à ce palmarès peu glorieux. En effet, lors du match contre le Costa Rica, lors du penalty botté par Bryan Ruiz, le ballon a touché la barre tansversale avant de rebondir sur le dos du malheureux gardien Yann Sommer qui l'a renvoyé dans le but.

 

Meilleurs joueurs absents

Le dernier carré se jouera sans aucun des quatre premiers du dernier Ballon d'or. Le gardien italien Gianluigi Buffon (4e) est resté à la maison, l'Italie n'étant pas parvenue à se qualifier pour le tournoi. Le Portugais Cristiano Ronaldo (1er) et l'Argentin Lionel Messi (2e) ont été éliminés en huitième de finale. Quant au Brésilien Neymar, il a fait ses adieux à la compétition en quart de finale. C'est seulement la 2e fois dans l'histoire qu'un tel cas se produit. En 1962, l'Italien Omar Sivori (1er du Ballon d'or) et l'Espagnol Luis Suarez (2e) avaient tiré leur révérence dès le premier tour. Les Anglais Johnny Haynes (3e) et le Russe Lev Yachine (4e) avaient été éliminées en quarts.

 

Deux novices en finale?

Assistera-t-on à la première finale d'un Mondial 100% inédite? Ce scénario pourrait se produire, car ni la Croatie, ni la Belgique n'ont jamais atteint la finale d'une Coupe du monde. Un tel cas de figure ne s'est présenté qu'à deux reprises. En 1930, l'Uruguay et l'Argentine atteignaient logiquement pour la première fois l'ultime stade du tournoi. Quatre ans plus tard, ce fut au tour de l'Italie et de la Tchécoslovaquie d'en faire de même. Depuis lors, chaque finale comportait au moins une équipe ayant déjà remporté un Mondial ou ayant été finaliste. La présence de deux néophytes en finale aurait déjà pu se produire en 2002, lorsque la Turquie et la Corée du Sud s'étaient hissées en demi-finale. Mais, les deux équipes avaient été éliminées respectivement par le Brésil et l'Allemagne.

 

Notons encore qu'aucun des pays présents dans le dernier carré n'avait disputé les demi-finales il y a 4 ans. La France et la Belgique avaient été éliminées en quart de finale, l'Angleterre et la Croatie au premier tour. Un tel renouvellement entre deux éditions n'avait plus eu lieu depuis la Coupe du monde 1966 remportée par... l'Angleterre.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Mondial 2018Coupe du monde 2018: l'Uruguayen Andres Cunha arbitrera France - BelgiqueCoupe du monde 2018: l'Uruguayen Andres Cunha arbitrera France - Belgique

DécaléCoupe du monde 2018: ça ne s'est pas passé sur le terrain, mais on vous le dit quand mêmeCoupe du monde 2018: ça ne s'est pas passé sur le terrain, mais on vous le dit quand même

espagneCoupe du monde 2018: Fernando Hierro n'est plus sélectionneur de la RojaCoupe du monde 2018: Fernando Hierro n'est plus sélectionneur de la Roja

live
footballCoupe du monde 2018: revivez avec nous la journée du 7 juilletCoupe du monde 2018: revivez avec nous la journée du 7 juillet

FootballCoupe du monde 2018: la Croatie élimine la Russie aux tirs au but et rejoint l'Angleterre en demi-finaleCoupe du monde 2018: la Croatie élimine la Russie aux tirs au but et rejoint l'Angleterre en demi-finale

Top