04.03.2020, 19:00
Lecture: 4min

Salvan, Finhaut, Trient: trop petites pour fusionner?

Premium
chargement
Regrouper Salvan, Finhaut et Trient permettrait de conserver l'identité de ces villages de montagne. Mais est-ce un choix judicieux étant donné qu'ils ne sont pas tous reliés par la route?

Territoire (6/8) Si le regroupement des trois communes de montagne de la vallée du Trient séduit, il pose notamment la question de la taille. Avec moins de 2000 habitants, cette nouvelle entité aurait-elle sa raison d’être?

Dans la carte potentielle du Valais en 2030, «Le Nouvelliste» a évoqué le retour du Grand Martigny, englobant dix communes dont les trois de la vallée du Trient. Mais pour elles, une autre option pourrait se dessiner: une fusion à trois entre Salvan, Finhaut et Trient. Cette nouvelle entité compterait moins de 2000 habitants et dégagerait 1,5 million de marge d’autofinancement. Est-ce trop petit pour fusionner? 

«Intéressant, mais difficilement réalisable»

Il y a deux...

À lire aussi...

Territoires (5/8)Deux Rives: une fusion à cinq ou rienDeux Rives: une fusion à cinq ou rien

Territoire (4/8)Fusion: les cinq nuances du val d’HérensFusion: les cinq nuances du val d’Hérens

Territoire (1/8)De 63 à 19 communes? Découvrez le visage du Valais romand de 2030, région par régionDe 63 à 19 communes? Découvrez le visage du Valais romand de 2030, région par région

Territoire (6/8)Un jour naîtra le Grand EntremontUn jour naîtra le Grand Entremont

Top