Réservé aux abonnés

«Des chansons pour dédramatiser la vie»

Révélée sur scène, Anaïs installe son drôle d'univers avec «The love album», «hymne d'amour à la vie et aux gens».

10 déc. 2008, 05:01

«La rupture a été assez atroce, parce que c'est beaucoup d'émotions.» Quand le groupe Opossum se sépare, Anaïs se retrouve toute seule «mais avec la niaque». L'envie de montrer à ses anciens camarades, mais aussi de se prouver à elle-même, qu'elle a des ressources. Elle se lance très vite dans l'écriture du spectacle «The Cheap Show», à la fois très drôle et violent. «C'était vital pour moi: soit ça marchait, soit j'arrêtais.»

Le bouche &agr...