Réservé aux abonnés

«La scène, c’est un lieu de réinvention de soi-même»

Le songwriter français, stature de colosse qui contraste avec sa finesse d’écriture, joue ce soir au Détour. Interview.

21 juil. 2016, 23:46 / Màj. le 22 juil. 2016 à 00:01
Rover - Paléo. Julien Mignot

Rover s’était fait remarquer en 2012 avec un premier disque salué par la critique et les connaisseurs de bonne musique. Après des mois sur la route, naviguant de concert en concert, l’auteur, compositeur et interprète français – de son vrai nom Timothée Régnier – est revenu au premier plan il y a quelques mois avec un deuxième disque, très réussi, enregistré en mode analogique, «Let it Glow», dont les titres pop épurés résonneront en début de soirée à Paléo. Rencontre avec un musicien qui ne connaît pas les concessions et qui s’amuse à jouer de tous les instruments en studio.

Après votre premie...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois