Il envoie un selfie à la police pour son propre avis de recherche

En cavale dans l'Ohio, un homme n'a pas apprécié la photo utilisée sur l'avis de recherche publié par la police. Il lui a donc envoyé un selfie plus avantageux.

13 janv. 2016, 19:53
/ Màj. le 13 janv. 2016 à 21:04
Donald Pugh ne se trouvait pas à son avantage sur les photos publiées par la police.

Les personnes en cavale font généralement en sorte d'être discrètes. Néanmoins, Donald Pugh est trop narcissique pour laisser publier une photo sur laquelle il n'est pas à son avantage... au risque de se faire pincer.

Recherché notamment pour incendie volontaire et pour vandalisme, l'homme de 45 ans fait l'objet d'un mandat d'arrêt en raison d'un défaut de comparution, rapporte le site Buzzfeed. La semaine dernière, la police a décidé de partager sur Facebook des photos de l'Américain en cavale afin que les internautes l'aide à l'attraper.

 

Outre les photos d'identité, ils ont publié un autre cliché: un selfie que Donald Pugh leur a lui-même envoyé en expliquant qu'il ne s'aimait pas sur les autres photos.

 

This photo was sent to us by Mr. Pugh himself. We thank him for being helpful, but now we would appreciate it if he would come speak to us at the LPD about his charges.

Posté par Lima Police Department sur mercredi 6 janvier 2016

 

"Cette photo nous a été envoyée par M. Pugh lui-même" a écrit la police. "Nous le remercions de son aide, mais, maintenant, nous souhaiterions qu'il se rende au poste de police de Lima pour évoquer les accusations qui pèsent sur lui."

Depuis, la police a annoncé sur sa page Facebook que Donald Pugh a été arrêté en Floride.

 

Thanks to the power of social media & tips called into authorities, we have learned that Donald Chip Pugh has been...

Posté par Lima Police Department sur mardi 12 janvier 2016