Réservé aux abonnés

Il a tiré les bons numéros de la vie

Raymond Vouillamoz est conscient d'avoir été gâté dans son parcours jusqu'à aujourd'hui. Car, répète-t-il souvent, «la vie, ce n'est qu'une loterie».
02 août 2015, 19:17

Il attend, tranquillement, devant une tasse de café et un journal. Raymond Vouillamoz (69 ans) paraît serein. Très vite, il parle de lui, de son enfance, de son parcours, de sa vie. «Je vous en ai trop dit déjà», lance-t-il, après à peine quelques minutes. Petit regret de s'être dévoilé.

Pourtant, il semble revivre avec plaisir certains souvenirs. Comme son premier «film» créé avec des camarades de classe quand il avait une dizaine d'années. «Nous avions fait une histoire sur ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois