Réservé aux abonnés

Ecologiquement bien trop correct

"Le Lorax", adaptation d'un livre pour enfants, est une fable mignonne, rose et un peu écoeurante.

18 juil. 2012, 00:01
data_art_960861.jpg

Bienvenue à Thneedville, petite ville pimpante et très colorée mais complètement artificielle, où il ne pousse plus aucun végétal, sinon en plastique. Résident de cet univers affreusement aseptisé, le jeune Ted est tombé fou amoureux de sa jolie voisine Audrey qui rêve de voir un arbre au moins une fois dans sa vie. Tout énamouré, l'ado se sent pousser des ailes et s'efforce alors d'élucider l'énigme de la disparition de toute verdure. L'audacieux ne tarde pas à découvrir qu'un drôle de bonhomme est responsable de cette catastrophe, ayant eu maille à partir avec le Lorax, génie protecteur des ...