02.09.2019, 14:26

Sion: la population invitée à flâner dans le jardin de la Préfecture

chargement
Le jardin restera ouvert au public jusqu'au 31 octobre prochain.

Espace vert Fruit d’une collaboration entre la bourgeoisie de Sion et la Ville, le jardin de la Préfecture est ouvert au public jusqu’à la fin octobre. Une première.

Niché au plein cœur de Sion, au sommet de la rue de la Porte-Neuve, le jardin de la Préfecture est «un lieu privilégié qui permet de s’extraire des bruits de la ville», sourit Antoine de Lavallaz, président de la bourgeoisie. «Nous sommes persuadés que les Sédunois sauront apprécier et préserver cet élément du patrimoine historique.» 

D’ordinaire privée, cette oasis citadine devient accessible à la population pendant les trois mois de l’été. Les visiteurs peuvent s’y rendre librement tous les jours (exceptés le dimanche et les jours fériés) entre 11 h 30 et 14 h 30. Cette première expérience publique prendra fin le 31 octobre prochain. 

Pas de nourriture

Si le quidam peut venir se reposer ou se balader dans «le jardin du silence», la Ville rappelle plusieurs règles à suivre. «Les chiens ne sont pas autorisés. Feux, barbecues, pique-niques et boissons sont prohibés, de même que l’utilisation de vélos, trottinettes, patins ou planches à roulettes. Les visiteurs sont appelés à respecter la tranquillité et à préserver la flore et la faune fragiles de ce lieu.»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

TémoignageIncendie d’Euseigne: «Grâce à cette solidarité, je me sens portée», le témoignage de Nelly, dont la vie a basculé en janvierIncendie d’Euseigne: «Grâce à cette solidarité, je me sens portée», le témoignage de Nelly, dont la vie a basculé en janvier

Lave torrentielleEn attente de reconstruire son court, le Tennis Club de Chamoson craint pour son avenirEn attente de reconstruire son court, le Tennis Club de Chamoson craint pour son avenir

GourmandiseCrans-Montana: Choc Altitude va magnifier le chocolatCrans-Montana: Choc Altitude va magnifier le chocolat

ArtisanatMontana: passionné par les petites bulles, il se lance dans la production d’un cidre 100% localMontana: passionné par les petites bulles, il se lance dans la production d’un cidre 100% local

PortraitElle entre dans l'histoire de l'Eglise valaisanne: Joëlle Carron a mis sa foi au service des plus fragilesElle entre dans l'histoire de l'Eglise valaisanne: Joëlle Carron a mis sa foi au service des plus fragiles

Top