10.02.2020, 17:00

Pollution: condamnée, la commune de Bourg-Saint-Pierre s’arrache les cheveux

chargement
La station d’épuration traite les eaux usées de quelques personnes en hiver. En été, cela change, avec des pointes à un millier de visiteurs certains jours.

COURS D’EAU Condamnée à la suite d’une pollution d’un cours d’eau au Grand-Saint-Bernard, la commune de Bourg-Saint-Pierre va construire une nouvelle station d’épuration au col. Mais le demi-million de francs d’investissement prévu permettra-t-il de corriger la situation?

L’été dernier, lors de la dernière campagne de contrôle de la qualité des eaux en amont et en aval des stations d’épuration en Valais, celle du col du Grand-Saint-Bernard a été recalée par le Service valaisan de l’environnement (SEN). Ce dernier a dénoncé la commune de Bourg-Saint-Pierre à la justice pour pollution.

C’est un rejet des eaux usées partiellement épurées dans le torrent de la Dranse d’Entremont qui est montré du doigt. Les analyses ont révélé un taux trop élevé de plusieurs composants chimiques. Cela va du carbone organique à l’ammonium, en passant par le phosphore. «Les teneurs prévues par l’ordonnance fédérale sur la protection des eaux ont été clairement dépassées», confirme le SEN.

Un vice-président amer

C’est Roger Moret, vice-président de la commune de Bourg-Saint-Pierre, chargé de la step, qui a été condamné par la justice pour délit à la loi fédérale sur la protection des eaux. Il écope d’une peine mineure de 20 jours-amendes avec sursis, mais aussi d’une amende de 300 francs, ainsi que 450 francs de frais de justice.

A lire aussi : Trop d’eau propre dans les stations d’épuration valaisannes

Pour lui, le constat est amer. «On se met à la disposition de la collectivité publique et on se retrouve avec une condamnation sur le dos, cela fait mal, ce d’autant plus que nous n’avons pas cherché à nous soustraire à nos obligations.»

Mais comment explique-t-il cette pollution? «Là-haut, à une telle altitude, il est difficile d’avoir une step efficace à cause du froid et de la neige. Néanmoins, nous prenons le problème au sérieux et avons une step au col depuis bien longtemps.»

Cas rare en Valais

«Ces pollutions concernant les stations d’épuration sont plutôt rares en Valais», indique Christine Genolet-Leubin, cheffe du SEN. Selon elle, moins d’un cas par an est dénoncé à la justice en Valais.

 

Le col et son hospice attirent de nombreux visiteurs à la belle saison. Nicolas Hug / archives.

 

«A Bourg-Saint-Pierre, la commune est en train de prendre des mesures techniques afin de se mettre en ordre», estime la cheffe de service. Ce que confirme le président de la commune, Gilbert Tornare. «Nous avions donné mandat à un bureau d’ingénieurs pour établir un projet il y a au moins deux ans, afin de nous mettre en ordre.»

En effet, un avant-projet a été pensé, afin que la step du col du Grand-Saint-Bernard respecte les normes environnementales. «En attendant que ce projet soit avalisé et réalisé, cet été déjà des mesures provisoires seront prises pour limiter l’impact des rejets dans le milieu naturel», confirme Christine Genolet-Leubin.

Mais cette nouvelle step parviendra-t-elle à éviter de nouvelles pollutions?

Un projet à un demi-million

«Ce projet est devisé, en l’état actuel, à un demi-million de francs. Ce qui n’est pas rien pour une step qui traite les eaux usées de quelques personnes en hiver et, au plus, un millier lors des pointes de fréquentation du col à la belle saison. Et la facture finale pourrait atteindre 600 000 francs», commente le président Tornare.

Pourtant, malgré cet effort financier important, le président et le vice-président, disent douter que la nouvelle installation puisse vraiment améliorer les choses. «Nous avions installé une première step dans les années 70 déjà, mais avec le froid et le fait que l’installation est recouverte de neige la moitié de l’année, elle n’a jamais pu fonctionner correctement. Aussi ne sert-elle que de bassin de décantation que nous vidons plusieurs fois par an», témoigne Roger Moret.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Épuration des eauxTrop d'eau propre dans les stations d'épuration valaisannesTrop d'eau propre dans les stations d'épuration valaisannes

Eaux uséesCollombey-Muraz construira sa propre STEPCollombey-Muraz construira sa propre STEP

Collombey-Muraz dit non au FuturoSTEP

Collombey-Muraz maintient sa décision. La commune ne fera pas partie du projet de STEP régionale. Le Conseil général a...

  14.10.2019 21:13

surprenantTrois millions de francs d'argent et d'or finissent chaque année dans les stations d'épuration suissesTrois millions de francs d'argent et d'or finissent chaque année dans les stations d'épuration suisses

Top