02.03.2019, 11:00

Champex: ils se jettent dans de l’eau glacée pour s’exercer à mieux nous sauver

chargement
La commune d'Orsières dispense depuis 2013 une formation de sauvetage en eau glacée.

Sauvetage Une quinzaine de personnes se sont plongées vendredi dans le lac de Champex pour apprendre les techniques du sauvetage sur un plan d’eau gelé.

Des pompiers de Champex, des employés communaux ou encore des collaborateurs des remontées mécaniques se sont jetés dans le lac vendredi. La température de l’eau frisait 3-4 degrés.

Le but de ce bain particulier: participer à une formation de sauvetage introduite en 2013 et dispensée depuis chaque année par la commune d’Orsières.
 


Jusqu’à ce jour, fort heureusement aucun promeneur n’a dû être secouru. «Ce cours permet de savoir comment agir si quelqu’un tombe dans le lac gelé», a indiqué à Keystone-ATS Conrad Davoli, chef de sécurité à la commune d’Orsières.

Bien qu’habillé d’une combinaison auto-flottante et étanche, ça reste un sacré défi. «Le plus difficile c’est d’oser se lancer sans appréhension», relève Conrad Davoli en soulignant l’importance d’une intervention rapide.

À lire aussi: Pourquoi le lac gelé de Champex demeure-t-il impraticable?


Pas plus de cinq minutes

La personne à secourir ne doit pas rester dans l’eau glacée plus de cinq minutes; «après, cela devient compliqué». Responsables de l’exercice, Conrad Davoli et son équipe se sont formés auprès de collègues de la Vallée de Joux (VD) où les lacs gelés sont très fréquentés.

Que faire en cas de chute dans de l’eau gelée

L’important est de ne pas paniquer. De rester calme. Conrad Davoli recommande également d’ôter ses bottes car l’eau qui y pénètre alourdit le corps et le tire vers le fonds. Ensuite, bien évidemment, il faut crier à l’aide.
 


Top