30.01.2019, 17:01

Saint-Gingolph: «Actuellement, j’ai honte d’être conseillère communale»

Premium
chargement
Joëlle Chaperon, conseillère communale, a signé un tract qui s'oppose à la municipalité.

Politique Joëlle Chaperon, conseillère communale à Saint-Gingolph depuis quinze ans, a signé un tract qui s’oppose frontalement à l’exécutif. Un cri du cœur pour dénoncer une situation devenue, selon elle, invivable au sein du collège.

Le budget de Saint-Gingolph, soumis une nouvelle fois au vote populaire ce vendredi, fait jaser! Un tract de citoyens reprochant à la municipalité son attitude sur ce dossier a été diffusé en tous-ménages lundi. Parmi les sept signatures figurant au pied du document, celle de la conseillère communale Joëlle Chaperon. «La démocratie a été bafouée et le Conseil a...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !

À lire aussi...

CriseSaint-Gingolph, chronique d’un échec politiqueSaint-Gingolph, chronique d’un échec politique

Top