09.01.2019, 05:31

Suicide assisté: les homes valaisans divisés sur la question

Premium
chargement
1/2  

Série 1B/3 La moitié des EMS du canton autorisent que leurs résidents fassent appel à une association comme EXIT dans leurs murs. L’autre moitié refuse. Exemple avec le home Saint-Joseph de Sierre (qui autorise) et Saint-Sylve à Vex (qui refuse).

A l’EMS Saint-Joseph, le suicide assisté est autorisé: «Nous voulons respecter la liberté individuelle»

«Nous voulons respecter la liberté individuelle de nos résidents. C’est une notion que nous défendons absolument», explique Jean-Michel Bagnoud, directeur de l’EMS Saint-Joseph à Sierre. Dans cet établissement, quatre résidents ont émis le souhait de mourir par le suicide assisté. L’un d’entre eux est...

À lire aussi...

Série 1A/3De plus en plus de Valaisans recourent au suicide assistéDe plus en plus de Valaisans recourent au suicide assisté

Série 2/3La coprésidente d’EXIT: «Ce n’est pas parce qu’une personne nous appelle qu’elle passera à l’acte»La coprésidente d’EXIT: «Ce n’est pas parce qu’une personne nous appelle qu’elle passera à l’acte»

Top