Réservé aux abonnés

Suicide assisté: les homes valaisans divisés sur la question

La moitié des EMS du canton autorisent que leurs résidents fassent appel à une association comme EXIT dans leurs murs. L’autre moitié refuse. Exemple avec le home Saint-Joseph de Sierre (qui autorise) et Saint-Sylve à Vex (qui refuse).
09 janv. 2019, 05:31
Le foyer Saint-Joseph à Sierre autorise le suicide assisté.

A l’EMS Saint-Joseph, le suicide assisté est autorisé: «Nous voulons respecter la liberté individuelle»

«Nous voulons respecter la liberté individuelle de nos résidents. C’est une notion que nous défendons absolument», explique Jean-Michel Bagnoud, directeur de l’EMS Saint-Joseph à Sierre. Dans cet établissement, quatre résidents ont émis le souhait de mourir par le suicide assisté. L’un d’entre eux est cependant finalement mort naturellement. «Le jour J, ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois