Des traces d'ours observées au Sanetsch

chargement

Faune Lundi soir, le garde-faune du secteur du Sanetsch a constaté des traces laissées par un ours, probablement présent dans la région durant le week-end. C’est la première fois que le service de la chasse authentifie des traces du prédateur en Valais.

  10.07.2018, 13:44
Les traces d'ours ont été aperçues par une randonneuse au fond d'une petite gouille.

De mémoire de Peter Scheibler, chef du service de la chasse, de la pêche et de la faune (SCPF), c’est une première ! Lundi, son service a été averti par l’association pour l’écologie des carnivores et la gestion de la faune sauvage (KORA) de l’existence de traces d’ours dans la région du Sanetsch. Cette information lui a été communiquée par une randonneuse en promenade dimanche dans la région, qui a repéré les traces de pas au fond d’une petite gouille.

Lundi en fin d’après-midi, le garde-faune du secteur a pu vérifier ces traces de pas et confirmer cet indice de présence. «Jusqu’ici, il était arrivé que des traces nous soient signalées, mais nous n’avions jamais pu les authentifier comme étant celles d’un ours. Cette fois-ci, nous en avons la certitude!», explique le chef de service. 

Selon les informations reçues, il est donc probable qu’un ours ait séjourné dans la région durant le weekend. Le service de la chasse ne dispose pas d’indice sur le lieu actuel de l’animal.  

Un ours déjà observé du côté de Berne 

Cet ours est probablement celui qui apparaît sporadiquement dans le canton de Berne, où il a été observé dernièrement le 4 juillet 2018 à la Lenk, dans le Simmental. «Il s’agirait donc d’un ours brun, également vu dans la région de Thoune et d’Uri. Apparemment, c’est un animal qui voyage beaucoup ». Selon le chef de service, il descendrait probablement de la population d’ours bruns présents dans le Trentino, au nord de l’Italie. «Pour le moment, rien n’indique qu’il y en ait d’autres en Suisse.» 

À lire aussi : Berne: un ours aperçu mercredi dans la commune de la Lenk

Surveillance accrue et appel à la prudence  

Le garde-faune va effectuer une observation régulière de la région ces prochains jours et semaines. À l’heure actuelle, il est impossible de dire si l’animal se trouve encore en Valais. Mais Peter Scheibler préfère appeler les randonneurs à la prudence. «Il s’agit du plus grand prédateur d’Europe. Bien que l’ours déjà observé en Suisse n’ait jamais posé de problème, il est préférable de garder ses distances. » Le chef de service conseille aux promeneurs de rester sur les chemins balisés dans la région du Sanetsch.  

Par ailleurs, le SCPF invite la population à communiquer au garde-faune du secteur (voir les secteurs de gardiennage sur la carte interactive de la chasse) ou au service (027 606 70 00), toutes les observations, traces ou autres indices de présence de cet animal.
 

 

 

COMMUNIQUÉ

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

A vos votes!ValaiStars: élisez la personnalité du 3e trimestre 2021ValaiStars: élisez la personnalité du 3e trimestre 2021

Jamais vuExplosion du prix de l’énergie, quelles conséquences en Valais?Explosion du prix de l’énergie, quelles conséquences en Valais?

Manifestation4400 visiteurs sur trois jours au Jardin des vins à Sion4400 visiteurs sur trois jours au Jardin des vins à Sion

DroitRecherches de police sur les réseaux sociaux. Par Sébastien FantiRecherches de police sur les réseaux sociaux. Par Sébastien Fanti

MédiasTélécombat: une nouvelle web-TV à la fois valdôtaine et valaisanneTélécombat: une nouvelle web-TV à la fois valdôtaine et valaisanne

Top