28.12.2017, 10:19

Danger d'avalanches en hausse, vers des conditions très dangereuses

chargement
Danger d'avalanches en hausse, vers des conditions très dangereuses

Avalanches Le danger d'avalanche passe au rouge ce jeudi dans certaines zones du Bas-Valais et notamment la région d'Ovronnaz jusqu'aux Diablerets. Avec le vent et la neige fraîche, les conditions sont instables et la prudence est donc de mise. Et ce sera vraisemblablement encore pire vendredi dans tout le Bas du canton, avertissent les spécialistes.

Il est tombé jusqu'à 60 centimètres de neige en altitude en douze heures dans le Bas-Valais. Accompagnée d'un vent important, cette arrivée de neige fraîche crée des conditions particulièrement instables sur la rive droite du Rhône, depuis la hauteur de Sion et jusque dans les Alpes vaudoises.

 

Le bulletin de danger d'avalanches de ce jeudi matin a été revu à la hausse en raison du vent et de la neige fraîche tombée de cette nuit. © SLF

Pour ces régions, le bulletin d'avalanches émis ce jeudi matin indique un niveau de danger de degré 4 «fort». «Des amateurs de sports d'hiver seuls peuvent facilement déclencher des avalanches, certaines pouvant atteindre une taille dangereuse. Pour des randonnées et descentes hors piste, les conditions sont dangereuses», avertissent les prévisionnistes. Ailleurs, le danger est de niveau 3 «marqué», mais le descriptif appelle également à la retenue avant de s'engager hors piste.

 

En situation de degré 4, la pratique de la randonnée et du hors-piste est dangereuse. © SLF

Journée noire vendredi

Mais le pire est peut-être encore à venir. Spécialiste des avalanches, le nivologue Robert Bolognesi nous a fait part ce jeudi matin de son inquiétude pour les deux jours à venir, et en particulier la journée de vendredi. «Nous avons déjà observé des départs spontanés dans tout l'Entremont ainsi que dans la région de Trient. Avec la neige déplacée par le vent, nous avons mesuré plus d'un mètre de neige fraîche localement. Elle est légère, se détache facilement et est donc très dangereuse», prévient le nivologue.

>>A lire aussi: Le danger d'avalanches passera plus souvent au rouge

Cocktail explosif en prévision

Mais le manteau neigeux instable n'est pas le seul problème. La quantité de neige, les vacances et le soleil prévu demain matin sont les ingrédients «d'un cocktail explosif». Et Robert Bolognesi d'ajouter: «Je ne suis pas du genre à interdire aux gens de skier en poudreuse mais là, ce sera vraiment critique car tout sera réuni pour des conditions de ski qui peuvent paraître de rêve alors que cela peut très vite se changer en cauchemar.» 

A cela s'ajoute un matériel, une technique et un engouement pour la randonnée et le ski hors piste qui repoussent les barrières toujours plus loin. «Alors que le danger, lui, ne diminue pas», avertit encore Robert Bolognesi. En Valais, les avalanches ont déjà fait trois morts cet hiver.

>> A lire aussi: Avalanche d'Anzère: l’inconscience enfin sanctionnée


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

AccidentLa randonneuse prise dans l'avalanche de St-Luc est décédéeLa randonneuse prise dans l'avalanche de St-Luc est décédée

drameAvalanche dans les Grisons: un randonneur français retrouvé mort sous 3 mètres de neigeAvalanche dans les Grisons: un randonneur français retrouvé mort sous 3 mètres de neige

ACCIDENTAvalanche de Saint-Luc: les trois blessés sont vaudoisAvalanche de Saint-Luc: les trois blessés sont vaudois

Top