02.06.2020, 05:30

Ce soutien aux acteurs de la vigne et du vin qui n’aide presque personne

Premium
chargement
Le gel, puis la grêle. L’année 2017 n’avait pas été tendre avec le monde vitivinicole valaisan. Parmi les mesures d’aide mises en place, un fonds de cautionnement cantonal de 10 millions de francs.

Vitiviniculture Crée en 2017 pour faire face aux dégâts du gel, le fonds de cautionnement cantonal de 10 millions n’a bénéficié à personne jusqu’au début de l’année. Décryptage.

Sans trop y croire. Il a voulu entamer la démarche à la mi-avril. Dans l’espoir d’obtenir une part des 10 millions de francs de cautionnement mis à disposition par le canton, Didier Joris, encaveur à Chamoson, commence par faire l’inventaire des tuiles des dernières années. Le gel de 2017, ses répercussions sur la récolte 2018 et aujourd’hui le Covid-19.

Deux jours plus tard, la réponse du centre de cautionnement et de financement...

À lire aussi...

VinsValais: après le gel de 2017, un jeune encaveur se relance avec près de 26 000 francs récoltés via un crowdfundingValais: après le gel de 2017, un jeune encaveur se relance avec près de 26 000 francs récoltés via un crowdfunding

AgricultureAgriculture: baisse de la production viticole en 2017 à cause du gelAgriculture: baisse de la production viticole en 2017 à cause du gel

GelLe Valais uni pour verser 4,5 millions de francs supplémentaires aux victimes du gel de 2017Le Valais uni pour verser 4,5 millions de francs supplémentaires aux victimes du gel de 2017

Top