28.02.2019, 11:16

Achats tests en Valais: un tiers des commerces vendent toujours du tabac aux plus jeunes

chargement
Les jeunes Valaisans qui n'ont pas l'âge de le faire peuvent encore assez facilement acheter des cigarettes.

Prévention Une nouvelle campagne d'achats tests menée en Valais montre que plus d'un commerce sur trois vend toujours du tabac aux mineurs qui ne devraient pas y avoir accès.

Lorsqu’un jeune qui n’a pas l’âge pour le faire tente d’acheter de l’alcool en Valais, on lui dira non dans 84% des cas. Par contre, il aura plus d’une chance sur trois (36%) de pouvoir se procurer du tabac…

100 achats tests

Ces chiffres proviennent des 100 achats tests qui ont été réalisés en 2018 par Promotion Santé Valais et qui ont été rendus publics jeudi. Pour effectuer ces tests, des jeunes de l’institut sédunois Don Bosco ont été envoyés dans des bars, restaurants, magasins et stations-service des villes valaisannes.

Les chiffres de la campagne 2018 sont bien meilleurs que ceux enregistrés par le passé. En 2017, 43% des commerces avaient vendu de l’alcool aux mineurs. La prévention a sans doute joué un rôle, puisqu'une campagne de sensibilisation a été menée, avant les achats tests, auprès des vendeurs de tabac et d’alcool, par courrier, mais aussi par la visite de la police.

A lire aussi: 43% des commerces valaisans testés ont vendu de l’alcool aux mineurs en 2017

Les établissements pris en faute n’ont pas pu être sanctionnés immédiatement. Par contre, ils ont été dénoncés aux autorités communales, qui ont elles agi. A Sion, par exemple, le seul établissement qui n’a pas respecté l’âge limite de vente pour le tabac a reçu un avertissement de la part de la municipalité.

La réprimande des fautifs n’est pas le seul but de la démarche. Après chaque test, un contact a été établi avec le vendeur, qu’il ait travaillé correctement ou non, comme l’explique Sébastien Blanchard, responsable de projets chez Promotion SantéValais: «Ces achats tests nous permettent aussi de conforter les commerçants qui font juste dans leur bonne pratique. Un diplôme a été remis aux établissements qui respectent la législation.»

De nouvelles campagnes de tests sur tout le Valais

Une nouvelle campagne d’achats tests sera menée en 2019, année marquée par la modification de l’âge à partir duquel il est possible d’acheter des produits du tabac, âge qui est passé de 16 à 18 ans. 

L’opération sera ensuite reconduite jusqu’en 2022 et concernera toutes les régions du canton et non plus seulement les villes, comme en 2018.

A lire aussi: En Valais, la vente de tabac, cannabis et e-cigarette sont interdits aux jeunes de moins de 18 ans

Une prévention importante

Alexandre Dubuis, responsable communication chez Promotion Santé Valais, insiste sur l’importance de la prévention faite auprès des jeunes en matière de consommation de tabac: «57% des fumeurs ont commencé avant l’âge de 18 ans.»

Aujourd’hui, en Valais, 3% des jeunes de 11 ans disent fumer au moins une fois par semaine. Ce pourcentage passe à 11,1% chez les 15 ans.

Alexandre Dubuis présente le nouveau logo rappelant la nouvelle législation valaisanne en matière de vente de tabac aux jeunes.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

SantéLe tabac tue un Valaisan tous les jours, l’inertie des politiques déploréeLe tabac tue un Valaisan tous les jours, l’inertie des politiques déplorée

SantéLe Valais pourrait interdire la pub pour la cigarette électroniqueLe Valais pourrait interdire la pub pour la cigarette électronique

SantéTabac: 6053 jeunes apprentis valaisans ont arrêté de fumerTabac: 6053 jeunes apprentis valaisans ont arrêté de fumer

Top