31.12.2019, 15:55

Dix bonnes résolutions à prendre pour une année 2020 plus durable

chargement
Sur fond de réchauffement climatique, des idées pour que 2020 soit une année durable.

Cap ou pas cap? Au moment de faire le point et de prendre, peut-être, de nouvelles bonnes résolutions pour l’année à venir, voici dix idées, proposées par le WWF, qui peuvent produire un max d’effets pour l’environnement et à peu de frais.

Dans le top 10 des décisions que l’on se promet souvent de tenir à partir du 1er janvier, on peut citer l’envie d’arrêter de fumer, de perdre du poids en pratiquant davantage d’exercice physique, de moins dépenser en achats compulsifs ou encore de passer plus de temps en famille.

Et si cette année, on accordait plus d’énergie à la préservation de notre environnement? Si l’idée vous tente, le WWF propose dix champs d’action, que voici.

 

1. Eviter le gaspi alimentaire

Les denrées alimentaires jetées chaque année représentent en moyenne 117 kg par personne en Suisse. Cela représente entre 500 et 1000 francs. Lutter contre le gaspillage permet donc aussi de réaliser des économies.

Fin novembre, la campagne nationale «Save Food, Fight Wast» a été lancée en Suisse pour sensibiliser le grand public au problème du gaspillage alimentaire.

A lire aussi : L’impact environnemental du gaspillage alimentaire concerne aussi notre porte-monnaie

 

 

2. Manger «écolo»

Sans devenir forcément végétarien, baisser la consommation de viande et de produits laitiers a déjà des répercussions sur l’environnement. En effet, la production d’un kilo de viande, par exemple, nécessite 70 fois plus de terres que celle d’un kilo de légumes.

L’app «guide WWF» peut vous aider dans cette démarche.

 

3. Se libérer des emballages superflus

Nonante-cinq pour cent des Suisses se disent prêts à acheter des légumes, des fruits et des boissons dans des récipients réutilisables, selon un sondage de Greenpeace. Toutefois, les grandes surfaces offrent encore peu de solutions en ce sens.

En attendant, il existe des solutions comme des sachets réutilisables pour les fruits et légumes, la vente en vrac dans un récipient que vous amenez ou tout simplement, s’il faut commencer par quelque chose, emporter un sac à commissions lorsqu’on va faire ses courses.

A lire aussi : Déchets plastiques: les Suisses en manque de récipients réutilisables pour leurs achats

 

4. Vivre léger

 

Pour éviter les achats inutiles, le WWF propose une pyramide du consommateur

  1. Utilisez ce que vous possédez
  2. Empruntez
  3. Echangez
  4. Achetez d’occasion
  5. Fabriquez
  6. Achetez neuf, de préférence bio et équitable

     

     

    5. Voter pour l’environnement

    Un bulletin de vote suffit parfois à faire bouger les lignes, surtout dans les petites communes. Vous pouvez ainsi contribuer à réduire les nuisances environnementales imputables à l’extension du réseau de transport, aux services de santé et aux administrations, rappelle le WWF.

    Découvrez ici quelles femmes et quels hommes s’engagent politiquement en faveur de l’environnement.

     

    6. Calculer son empreinte écologique

    Si vous désirez connaître votre empreinte écologique personnelle, il suffit de répondre à ce questionnaire en ligne.

     

    7. Partir en vacances près de chez soi

    Le pont romain «Ponte di Salti» près de Lavertezzo, dans le canton du Tessin. Keystone archives

    Eviter de prendre l’avion pour se rendre en vacances en 2020 sonne comme une évidence. Et par chance, nous habitons un pays si contrasté que quelques kilomètres suffisent à nous dépayser. 

     

    8. Changer de mode de transport

    Que ce soit pour se rendre au travail ou dans le cadre des loisirs, privilégier quand cela est possible les transports en commun. Et pourquoi pas effectuer quelques kilomètres à vélo ou à pied? D’une pierre deux coups!

     

    9. Déconnecter

    Les appareils en mode veille consomment toujours de l’énergie. Les éteindre complètement, c’est déjà économiser. Et pour réduire davantage la facture d’électricité, on évitera de faire tourner des machines de lessive ou de vaisselle à moitié vides ou de laisser des lumières inutiles allumées. Un dernier conseil, moins connu peut-être: s’assurer d’acheter du courant écologique.

    Vous pouvez comparer les offres d’électricité verte ici et changer de fournisseur si vous le désirez.

     

    10. Placer son argent de façon pertinente

    L’argent que nous déposons à la banque, pour un placement, une épargne ou à des fins de prévoyance, est utilisé par les établissements financiers. Les banques peuvent ainsi investir l’épargne des clients dans des centrales à charbon, par exemple, rappelle le WWF. L’argent nuit alors au climat et détruit la nature. 

    A lire aussi : Zurich: un tipi de Greenpeace pour dénoncer Credit Suisse et UBS

    Découvrez ici si votre banque travaille de façon durable et quelles sont les alternatives possibles.

     

     


    Résumé du jour

    Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

    Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

    Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

    Résumé de la semaine

    Ne ratez plus rien de l'actu locale !

    Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

    Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

    À lire aussi...

    climatEnvironnement: les fonctionnaires fédéraux devront privilégier le trainEnvironnement: les fonctionnaires fédéraux devront privilégier le train

    AnimauxGrisons: six kilos de plastique dans l’estomac d’un cerf à ArosaGrisons: six kilos de plastique dans l’estomac d’un cerf à Arosa

    au chaudTourisme: de plus en plus de Suisses prennent aussi des vacances en automneTourisme: de plus en plus de Suisses prennent aussi des vacances en automne

    climatEnvironnement: le National donne son feu vert à une taxe sur les billets d'avionEnvironnement: le National donne son feu vert à une taxe sur les billets d'avion

    Top