08.10.2020, 00:01
Lecture: 7min

Bâle: la Chine perd l’Institut Confucius, un outil culturel influent

Premium
chargement
Les Instituts Confucius sont présents sur l'ensemble de la planète et contribuent à faire connaître la Chine et sa culture.

CULTURE Après la fermeture de l’Institut Confucius à Bâle, la Suisse n’en compte plus qu’un, celui de Genève. Ces établissements contribuent à diffuser la culture chinoise à travers le monde.

Pékin vient de perdre en Suisse un poste avancé de poids dans sa politique de diffusion de la culture chinoise. L’Institut Confucius de l’Université de Bâle (CIUB) a fermé ses portes fin septembre, après sept ans de service. Hanban, le Bureau chinois de l’enseignement des langues étrangères qui gère ces établissements de formation à travers le monde, voulait limiter dans la cité rhénane les activités à un enseignement linguistique. L’université a préféré...

À lire aussi...

tensionsTikTok: mesures de rétorsion de la Chine contre les Etats-UnisTikTok: mesures de rétorsion de la Chine contre les Etats-Unis

MIGRATIONUn accord controversé avec la ChineUn accord controversé avec la Chine

PositionChine: mise en garde contre l'"occidentalisation" de la cultureChine: mise en garde contre l'"occidentalisation" de la culture

dIPLOMATIEIgnazio Cassis: «la Chine s’éloigne de la voie de l’ouverture»Ignazio Cassis: «la Chine s’éloigne de la voie de l’ouverture»

Top