12.10.2018, 15:30

Le Bouveret: le Swiss Vapeur Parc a déjà mis son costume d’halloween

chargement
Du 12 au 31 octobre, l'intégralité du parc, le personnel et les trains du Swiss Vapeur Parc affichent les couleurs d'halloween.

Loisirs Jusqu’au 31 octobre, courges, sorcières, fantômes et autres créatures s’invitent au parc d’attractions ferroviaires du Bouveret, qui propose des animations spécifiques pour halloween.

Il n’y en a pas moins de 2500 disséminées à travers tout le parc. Jusqu’au 31 octobre, une ribambelle de citrouilles, petites, grandes, orange ou jaunes, embellissent les allées et les monuments du Swiss Vapeur Parc au Bouveret. Dès le début des vacances scolaires valaisannes, celui-ci enfile son costume d’halloween pour permettre aux petits comme aux grands de faire durer le plaisir.

Il faut dire qu’année après année, la décoration élaborée pour l’occasion prend de plus en plus d’importance. «La mettre en place exige une semaine de travail et du coup, nous préférons étendre la durée de l’animation afin de ne pas tout miser sur un ou deux jours en risquant une météo défavorable», note le directeur d’exploitation Damien Fulbert.

Frissonner dans le train fantôme

Aux courges s’ajoutent ainsi des épouvantails, squelettes, araignées géantes et sorcières ainsi qu’une cinquantaine de nains cousus à la main par une bénévole. Autant de personnages que les visiteurs découvrent à pied ou en embarquant sur la douzaine de rames en service.

Les plus courageux pourront même s’offrir le grand frisson dans le train fantôme qui circulera jusqu’à 21 heures les 12,13, 20, 27 et 31 octobre. «Il est clairement annoncé comme tel, afin que ceux qui préfèrent être tranquilles puissent opter pour les autres compositions. Notre but n’est pas d’effrayer les petits, mais bien de les enchanter avec un décor sympa, presque poétique», rassure le directeur d’exploitation.

 

Mettre en place la décoration exige une semaine de travail.
Damien Fulbert, directeur d’exploitation du Swiss Vapeur Parc

Soigné, l’éclairage se combine à des jeux de fumée pour parfaire l’ambiance. Même la sonorisation se met au diapason et on peut par exemple entendre ronfler le géant qui s’offre un somme dans le dépôt ferroviaire.

«Pour être dans le ton, tout le staff est maquillé», reprend Damien Fulbert. «Et les enfants ainsi que leurs familles peuvent se faire grimer gratuitement tous les jours.» Autre animation qui les attend: une chasse aux sorcières aux quatre coins du parc pour tenter de gagner un paquet de bonbons.

Une soupe à la courge maison tirée d’une énorme marmite ou une Brisolée calmeront les estomacs exigeants.

En 2017, 22 000 personnes ont franchi le tourniquet d’entrée du Swiss vapeur parc durant le mois d’octobre. «Dont 3500 lors du samedi du «Nouvelliste», un record historique sur une journée! Pour éviter les embouteillages, nous avons donc décidé de porter de trois à cinq le nombre d’ouvertures jusqu’à 21 heures.»

2500 courges revendues

Pour la petite histoire, une fois le rideau retombé sur cette animation, les courges seront revendues pour une somme modique, «entre 1 et 5 francs», sourit Damien Fulbert. «Elles sont très prisées des habitants du village pour les soupes hivernales.»

 

En savoir plus: Toutes les infos

À lire aussi: Un nouveau circuit et un tunnel pour le Swiss Vapeur Parc au Bouveret

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top