Réservé aux abonnés

Pegasus prend son envol

Le jeune groupe biennois, prodige de la scène suisse, sort "Human.Technology" un troisième album qui fait montre d'une créativité débridée.
03 août 2015, 09:25
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Vingt-trois ans de moyenne d'âge. Et déjà, trois albums au compteur. Les quatre Biennois ne comptent pas y aller au petit trot... Pegasus s'est tout de suite démarqué sur la scène suisse par son aisance mélodique. Pour son troisième opus, "Human.Technology", le groupe s'est mis en danger en tentant l'hybridation risquée entre sons acoustiques et électroniques, entre les guitares et la musique de clubs. Le résultat, puissant, subtil, racé, est très convaincant, comme le prouvent les rotations lourdes décrochées sur les radios nationales. Que représente ce mystérieux logo sur la pochette de votr...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois