Grand Conseil: le chef du service parlementaire valaisan Claude Bumann partira à la retraite… en septembre 2021

Le chef du service parlementaire du Grand Conseil valaisan a annoncé son départ à la retraite pour le 30 septembre 2021. Une annonce qu’il a volontairement anticipé pour faciliter son remplacement.
20 avr. 2020, 14:03
/ Màj. le 20 avr. 2020 à 14:29
Claude Bumann est chef du service parlementaire depuis 2002

Le chef du service parlementaire du Grand Conseil valaisan Claude Bumann a annoncé son départ à la retraite lundi matin. Il quittera ses fonctions, après 19 ans de service, le 30 septembre… 2021, année de ses 65 ans.

Pourquoi une annonce aussi anticipée, près d’un an et demi avant l’échéance? «Pour permettre au bureau du Grand conseil d’effectuer rapidement les démarches liées à mon remplacement et de laisser le Parlement actuel procéder à l’élection de mon successeur avant la fin de la législature en cours», justifie le Haut-Valaisan.

A lire aussi: Grand Conseil: session de mai annulée, Gilles Martin reste président

Claude Bumann entend ainsi assurer la transition la plus douce possible à son remplaçant. En tant que chef du service parlementaire, celui-ci jouera un rôle central dans la coordination du Législatif cantonal. Son office sert en effet de secrétariat, qui, entre autres, facilite la coordination des commissions et prépare les sessions. Son chef joue aussi un rôle de conseiller juridique auprès de la présidence du Grand conseil.

Claude Bumann est à ce jour la seule personne à avoir occupé la fonction de chef du service parlementaire, créé au début du millénaire au fruit d’une réforme parlementaire. Il occupe son poste depuis le 23 mai 2002.

 

L’INFO SOLIDAIRE
Dans la situation sanitaire hors norme que nous vivons, la rédaction du «Nouvelliste» se mobilise afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi d’ouvrir en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise. Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Pour nous. Pour vous. Soyons solidaires autour d’elle. http://abo.lenouvelliste.ch
par Bertrand Girard