Réservé aux abonnés

Crans-Montana: la machine anti-braquage du boulanger

Dans les boulangeries Taillens du Haut-Plateau, on ne paie plus sa miche aux vendeurs. C’est une borne d’encaissement qui mange nos sous. Une nouveauté qui choque les clients.

05 juil. 2017, 11:03 / Màj. le 06 juil. 2017 à 05:30
Nicolas Taillens devant la borne qui rend l'argent inaccessible.

Il y en a quelques-uns, assez rares, qui crient à l’idée de génie. Et puis tous les autres, pour qui ça ne passe pas.

"C’est quoi, cette histoire?" "Ca a un côté anonyme qui ne me plaît pas du tout!" "J’ai l’impression d’être à une borne TPG à Genève." "Si c’est comme ça, j’irai en grande surface!" Les clients des boulangeries Taillens de Crans et Montana apprécient moyennement de devoir payer leurs achats &a...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois