Réservé aux abonnés

Un seul mot d'ordre, désobéir!

30 sept. 2014, 00:01
data_art_2633022.jpg

" Désobéir, c'est faire sauter le petit gendarme que notre éducation a installé dans notre tête ", lâche Xavier Renou à la douzaine de stagiaires réunis autour de lui, entre samedi et dimanche, au théâtre de l'Usine, à Genève. Beaucoup de jeunes filles, et deux hommes plus âgés.

Ce noyau militant est déjà passé à l'action. Véronique* a participé aux manifestations parisiennes des Femen. Nathalie s'est enchaînée aux grilles d'une prison vaudoise pour défendre les sans-papiers et requérants d'asile. Johanna a épousé la cause palestinienne et milite en faveur des droits des animaux. Séverine est...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois