Santé: les propriétaires de chien auraient moins de risques de mourir prématurément

Selon des chercheurs suédois, les propriétaires de chien ont une meilleure santé cardiovasculaire que la population générale et donc moins de risques de mourir de manière prématurée.

21 nov. 2017, 15:11
Les retrievers, les beagles et les terriers seraient les chiens les plus susceptibles de protéger leurs maîtres contre les maladies graves. (illustration)

Le chien est le meilleur ami de l'homme. Ce dicton semble encore plus véridique si l'on prend en compte les récentes conclusions d'une étude suédoise, publiées dans le journal Scientific Reports. Les chercheurs ont constaté que les propriétaires de toutou ont une meilleure santé cardiovasculaire et donc moins de risques de mourir prématurément.

Interractions et activité physique

Les scientifiques ont suivi près de 3,4 millions de personnes âgées de 40 à 80 ans pendant 12 ans. Les personnes possédant un chien ont apparemment moins de risques de mort par maladie cardiovasculaire, en raison de la relation sociale que l'animal apporte, mais aussi de l'activité physique qu'il impose, principalement via les promenades. Le risque de décès prématuré serait réduit de plus de 30% chez ces personnes.

Un indidivu vivant seul avec son chien profite davantage de ces bienfaits puisqu'il est le seul à sortir et à interragir avec son animal au sein du ménage. Les avantages du canidé fluctuent aussi en fonction de la race, selon les scientifiques. Les retrievers, les beagles et les terriers seraient les chiens les plus susceptibles de protéger contre les maladies graves.