Votations fédérales du 7 mars 2021

Votations du 7 mars: un non au port du voile pour défendre la culture et par souci de sécurité intérieure

chargement

Analyse Vox Au contraire des femmes et des moins de 50 ans, les hommes et les plus de 50 ans ont majoritairement accepté l’initiative interdisant le port du voile. La loi sur l’e-ID a quant à elle été principalement rejetée en raison des craintes pour la sécurité des données.

 23.04.2021, 12:38
Les Suisses ont accepté l'initiative le 7 mars dernier.

Des réflexions culturelles et un souci de sécurité intérieure ont conduit une majorité ténue de votants à se prononcer pour l’interdiction de se dissimuler le visage le 7 mars. Un motif important du oui tient à la notion d’hostilité potentielle envers les femmes véhiculée par le niqab et la burqa, alors que les femmes se sont en majorité prononcées contre l’initiative, selon l’analyse Vox du vote publiée vendredi.

A lire aussi : Votations fédérales: victoire de l’initiative anti-burqa, les féministes dénoncent

Droits des femmes, défense de la culture et protection contre la violence ont mené l’interdiction de se dissimuler le visage à la victoire, explique vendredi l’institut gfs.bern, qui a réalisé l’enquête. L’initiative interdisant le port du voile avait été acceptée par 51,2% des votants.

Prenant le mot d’ordre du PLR et du Centre à contrepied, l’électorat de ces partis a en majorité voté oui. Le vote est caractérisé par un net fossé intergénérationnel séparant aussi les genres: les hommes ont voté oui, les femmes non. Les plus de 50 ans ont voté oui, les moins de 50 ans non.

 

 

Concernant la loi sur l’identification électronique (e-ID), rejetée par 64,4% des votants, une nette majorité a craint pour la sécurité des données. Elle n’a pas fait confiance aux fournisseurs privés de pièces d’identité numériques. L’opposition est venue des sympathisants de presque tous les partis, aussi bien de la gauche que des adeptes de l’UDC. La loi a reçu le soutien le plus important des votants du PLR et du Centre.

A lire aussi : Votations fédérales: balayée, l'identité électronique n'a pas dit son dernier mot

Enfin, pour l’accord de libre-échange avec l’Indonésie, accepté par 51,6% des votants le 7 mars, une vision pragmatique des avantages économiques – portée par la droite et le centre – s’est imposée face à des doutes inspirés par l’éthique environnementale sur l’usage de l’huile de palme. L’électorat a fait la part des choses et le potentiel économique de l’accord, s’est finalement imposé, mais de justesse.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

aux urnesVoile intégral: l’essentiel de la votation en 5 questionsVoile intégral: l’essentiel de la votation en 5 questions

ChangementInitiative «anti-burqa»: le texte sera finalement mis en œuvre au niveau fédéralInitiative «anti-burqa»: le texte sera finalement mis en œuvre au niveau fédéral

Votations fédéralesInitiative «anti-burqa»: les cantons sont encouragés à mettre en œuvre le texteInitiative «anti-burqa»: les cantons sont encouragés à mettre en œuvre le texte

VOTATIONSVotations fédérales: victoire de l’initiative anti-burqa, les féministes dénoncentVotations fédérales: victoire de l’initiative anti-burqa, les féministes dénoncent

aux urnesVotations fédérales: verdict ce dimanche sur la burqa, l’identité électronique et l’huile de palmeVotations fédérales: verdict ce dimanche sur la burqa, l’identité électronique et l’huile de palme

Top