Réservé aux abonnés

Initiative 99%: le débat sur la fiscalité n’est pas clos

Deux tiers des Suisses ont rejeté l’initiative qui voulait taxer les plus riches. La gauche ne désarme pas.
27 sept. 2021, 00:01
/ Màj. le 27 sept. 2021 à 06:46
Les affiches des partis politiques et des associations donnant leurs mots d'ordre concernant les votations federales du 26 septembre sont photographiees, ce samedi 25 septembre 2021 a Onex pres Geneve. Les citoyens suisses et genevois se prononceront sur deux objets federaux: Modification du code civil suisse (Mariage pour tous) et sur l'initiative populaire "Alleger les impots sur les salaires, imposer equitablement le capital" lors des votations federales du 26 septembre . (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi) Le Nouvelliste

Dans la banlieue de Berne, les Jeunes socialistes collent des post-it sur un tableau. Chaque papier jaune incarne une commune qui a accepté l’initiative «99%». Elles ne sont pas nombreuses et surtout romandes. Les villes de Fribourg, Lausanne et La Chaux-de-Fonds y rejoignent plusieurs localités jurassiennes. Le résultat est clair. Tous les cantons ont dit non. Au total, ce sont près des deux tiers des Suisses qui ont refusé de taxer les plus riches sur les revenus de leur capital.

A lire aussi: Votations fédérales: le mariage p...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois