Réservé aux abonnés

Yannick Buttet déclare son intérêt pour Berne: une annonce trop rapide pour les partis

L’ancien conseiller national n’a jamais caché ses ambitions de retrouver son siège dans la capitale. Jeudi dernier, il a confirmé cette envie lors d’une interview sur la présidence de sa commune. Les réactions sont contrastées.
20 janv. 2020, 20:00 / Màj. le 31 janv. 2020 à 11:33
Yannick Buttet n'a jamais caché son envie de retrouver son siège de conseiller national, comme ici en 2017.

C’était un secret de polichinelle. Yannick Buttet, actuel président de Collombey-Muraz et candidat à sa succession pour une 3e législature, a souvent évoqué son envie de récupérer le siège qu’il avait dû abandonner sous la Coupole, à la suite d’accusations de harcèlement sexuel en 2017. «Je ne perdrai jamais le goût de la chose publique», a-t-il déclaré à Rhône FM la semaine dernière. Et même si les ambitions fédérales...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an