20.10.2020, 15:12

Arbaz: Vincent Rebstein jette l’éponge, Jean-Michel Bonvin élu tacitement à la présidence

chargement
Le candidat indépendant accède aux commandes de l'exécutif.

Communales L'indépendant Jean-Michel Bonvin va succéder à Vincent Rebstein (PDC) à la tête de la commune.

Le duel annoncé n’aura pas lieu. Le président Vincent Rebstein ne rempilera pas pour un quatrième mandat. Jean-Michel Bonvin, l’indépendant allié au GDIP, sera élu tacitement aux commandes de l’exécutif. Une décision prise lundi soir après le verdict des urnes. La veille, le PDC d’Arbaz perdait un siège et sa majorité absolue au profit du camp adverse. 

«Nous sommes déçus, mais il faut accepter la défaite», commence l’actuel chef de l’exécutif. «Pour le bien de la commune, nous estimons qu’il faut repartir sur des bases saines. Les citoyens ont clairement voulu un changement. C’était aussi le cas il y a douze ans (ndlr: Vincent Rebstein accédait alors à la présidence).» Lot de consolation et pour sceller l’accord, le PDC obtiendra la vice-présidence, promise à Charlotte Aymon.

Jean-Michel Bonvin prendra donc la tête de la municipalité au 1er janvier prochain. «La stratégie a été gagnante et il faut désormais retrousser les manches et se mettre au boulot ensemble», réagit-il. «Je serai président d’Arbaz, y compris des citoyens PDC.»


À lire aussi...

Aux urnesCommunales 2020 – Résultats: à Arbaz, le PDC perd la majorité absolue qui change de campCommunales 2020 – Résultats: à Arbaz, le PDC perd la majorité absolue qui change de camp

Top