Toute l'actu du foot des régions
 13.10.2019, 18:50

Alain Burion: «Je ne connais pas le mot relégation et je ne veux pas le connaître!»

chargement
La situation du FC Vionnaz est très compliquée, mais Alain Burion compte bien garder le sourire.

Interview Entretien avec Alain Burion l’homme à la tête du FC Vionnaz qui connaît un début de saison cauchemardesque. Il analyse pour nous le résultat actuel avec un regard plus détaillé sur le match de la peur de ce week-end face à la deuxième équipe du FC Saint-Maurice.

Avec un début de championnat extrêmement compliqué, les hommes d’Alain Burion recevaient Saint-Maurice ce dimanche après-midi pour le fameux match de la peur. Avec une nouvelle défaite à la clé, le FC Vionnaz conserve sa place de lanterne rouge avec sept matchs perdus en autant de rencontres. Mais il en faut bien plus pour alarmer l’entraîneur Alain Burion.


Face à Saint-Maurice vous enchaînez une septième défaite, que s’est-il passé?

C’est une nouvelle fois un match très compliqué pas seulement sur le terrain mais dans la préparation du match. Nous avons des problèmes d’effectif alors le travail et la mise en place du match a été compliquée. J’avais prévu un système avec quatre défenseurs, mais dans les vestiaires avant le match, j’ai dû changer trois noms sur la feuille de match. De plus, je n’aime pas parler de l’arbitre mais il ne nous a pas vraiment aidés en accordant un penalty pas justifié, les adversaires ne comprenaient pas non plus cette décision. Et pour finir, le facteur chance n’est pas au rendez-vous, on touche une nouvelle fois un montant comme à chaque match, avec comme record, trois poteaux et quatre transversales face à Ardon.

 

Comment expliquer ce début de championnat compliqué?

Un effectif remanié entre soixante et septante pourcents à chaque match et en faisant des entraînements à six joueurs ça ne nous permet pas d’avoir des automatismes et de mettre en place des tactiques qui pourraient nous aider à prendre quelques points.

J’ai dû sortir deux anciens joueurs de leur retraite car nous étions en sous-effectif
Alain Burion, entraîneur du FC Vionnaz

Pour atteindre un contingent limite pour le match de ce week-end j’ai dû sortir deux anciens joueurs de leur retraite après deux ans et prendre un junior, qui a d’ailleurs marqué notre unique but du match. Il s’agit des aléas de la saison car nous étions 26 au contingent au début de saison mais entre les blessés, les absents et la mentalité de certains jeunes qui ne veulent plus se battre ça restreint vite la possibilité de faire des choix.

 

Quelle est l’ambiance au cœur du vestiaire?

A contrario des résultats, notre ambiance est extraordinaire, dans les vestiaires tout se passe bien. Après il y a comme partout des petits sauts d’humeur, mais ceux qui sont là jouent le jeu et créent un bon groupe. Je ne vais pas dire qu’il ne reste plus que ça, mais c’est en s’appuyant sur l’ambiance que nous pourrons relever la tête.

 

Quelles sont les ambitions pour le FC Vionnaz?

On est derniers on n’a pas encore trouvé le moyen de faire des points mais il nous reste encore passablement de matchs. Alors c’est simple, la relégation c’est un mot que je ne connais pas et ce n’est pas cette année que je vais apprendre à le connaître. Ça ne doit absolument pas devenir une habitude mais déjà la saison dernière on finit le premier toujours avant-dernier, mais on a remis l’église au milieu du village pour finir au milieu de classement avec une jolie sixième place.

 

Peut-on espérer le premier point du FC Vionnaz face à Vollèges le week-end prochain?

On veut même aller chercher les trois premiers points mais pour ça il faut que mes joueurs soient beaucoup plus impliqués dans l’équipe et montrer tous le même état d’esprit. On est un groupe avec de la qualité et c’est une erreur de se trouver à cette dernière place. Il faut se remobiliser et la priorité actuelle c’est le travail et la motivation avec ces ingrédients les points vont arriver.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top