Le terroir valaisan
 07.06.2019, 08:00

Elles ont sauvé 300 hérissons

Premium
chargement
Fripouillette et Colargol, deux pensionnaires de l’association «Sauve Qui Pique», choyés par Sandrine Joly et Florence Girard.

Faune Sandrine Joly et Florence Girard de l’association valaisanne «Sauve Qui Pique» recueillent et soignent des hérissons orphelins, malades ou blessés avant de les réintroduire dans la nature.

 

Ils s’appellent Pompon, Plume ou Paillette. Mais d’aussi charmants prénoms ne sauraient masquer un parcours de vie difficile. En 2016, Florence Girard ne trouve  personne pour l’aider à sauver un hérisson  mal en point et crée derechef l’association  «Sauve Qui Pique» qu’elle préside depuis. Avec Sandrine Joly assurant la responsabilité des familles d’accueil, elles soignent  et sauvent...

Top