Elections fédérales 2019 vues du Valais
 06.04.2019, 16:21

Le PS a adoubé les candidats qui entoureront Mathias Reynard cet automne

chargement
Le congrès du PSVR veut donner un camarade, à Berne, à son champion, Mathias Reynard.

Fédérales Réunis en congrès extraordinaire samedi à Savièse, les délégués du PSVR sont officiellement entrés en campagne. Ils veulent ramener un 2e siège national dans leur giron.

Le PSVR est lui aussi désormais en campagne. Réunis en congrès extraordinaire samedi à Savièse, les délégués socialistes ont avalisé la stratégie qui doit permettre de ramener le deuxième siège de gauche, celui perdu il y a quatre ans, dans leur giron.

Pour booster sa locomotive et incontesté conseiller national Mathias Reynard et pour lui donner un camarade à Berne, le PSVR propose une liste principale à sept avec quatre femmes et trois hommes.

Blaise Carron, Paola Riva Gapany, Caroline Monnet, Anne-Laure Secco, Catherine Logean et Emmanuel Amoos (de gauche à droite à l’arrière sur la photo) tenteront d’accompagner le Saviésan au Conseil national. Ce dernier (au centre avec sa colistière verte et haut-valaisanne Brigitte Wolf) briguera par ailleurs pour la première fois les Etats.

«Il y a une grande chance de réussir notre pari au National, il y a une petite porte au Conseil des Etats», a plaidé Mathias Reynard qui rappelle que c’est la première fois de l’histoire que PS et Verts font front commun pour la chambre des cantons. Une stratégie validée à l’unanimité par les délégués samedi.

Avec le reste de la gauche

Le PSVR apparentera ses listes à celles des Verts et du Centre gauche PCS. Seize candidats jeunes viendront appuyer la démarche en se répartissant sur quatre listes tout comme une liste «aînés».


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top