25.02.2020, 12:00

Pourquoi la bourgeoisie de Collonges veut voler de ses propres ailes

Premium
chargement
La bourgeoisie de Collonges génère un chiffre d’affaires important, grâce à l’exploitation d’une décharge de matériaux.

VOTATION La décision est prise: les bourgeois de Collonges diront le 17 mai s’ils veulent devenir autonomes et créer leur propre conseil pour gérer leur destinée et leur important patrimoine.

Actuellement, la bourgeoisie de Collonges est gérée par le Conseil communal. Cela pourrait bien changer sous peu. En effet, le 17 mai prochain, les bourgeois de la commune diront s’ils veulent créer leur propre Conseil bourgeoisial. Une proposition qui émane de la commission bourgeoisiale communale. Celle-ci avait lancé en 2018 déjà l’idée d’une séparation des deux Conseils. Le projet vient d’être entériné.

«Nous avions besoin de 21 signatures sur 105 bourgeois pour organiser une votation, nous en avons récolté 35»,...

À lire aussi...

CANDIDATS RECHERCHÉSEvionnaz et Collonges: 75% des sièges à repourvoirEvionnaz et Collonges: 75% des sièges à repourvoir

L’APRÈS-FUSIONVers un chamboulement politique à CollongesVers un chamboulement politique à Collonges

PolitiqueLes bourgeoisies en Valais, quésaco?Les bourgeoisies en Valais, quésaco?

TourismeDes projets touristiques lancés par la bourgeoisie de BagnesDes projets touristiques lancés par la bourgeoisie de Bagnes

Top