Coupe du monde 2018 en Russie
 27.03.2018, 20:50

Mondial 2018 - Match amical à Lucerne: la Nati lamine le Panama 6 à 0

chargement
Le gardien de l'équipe panaméenne Jaime Penedo a eu fort à faire ce soir face à la Nati! Ici le deuxième but, marqué par Granit Xhaka sur penalty.

football Mardi soir à Lucerne, la Nati a laminé 6 - 0 l'équipe du Panama, lors de son deuxième match amical sur la route du Mondial 2018 en Russie.

Les supporters suisses se sont régalés ce mardi soir lors de la rencontre Suisse - Panama qui s'est déroulée à la Swisspoarena, à Lucerne.

La Nati a envoyé à six reprises le ballon au fond du but adverse!

L'équipe de Suisse n'a fait qu'une bouchée du Panama (6-0), pour son deuxième match de préparation en vue de la Coupe du monde. Les buts ont été inscrits par Blerim Dzemaili, Granit Xhaka, Breel Embolo, Steven Zuber, Mario Gavranovic et Fabian Frei.

La Suisse disputera encore deux matches avant la Coupe du monde, en juin, en Espagne et contre le Japon.

Petit bémol: 8600 spectateurs alors que le stsde peut en accueillir 15'000. Pas la foule donc, mais le mauvais temps y est peut-être pour quelque chose.

 

 

La méthode Petkovic a clairement porté ses fruits, et ce dès les premières minutes. En changeant huit joueurs par rapport au coup d'envoi du test de vendredi à Athènes (1-0), pour revenir à une configuration mieux maîtrisée (4-3-3) et, par conséquent, en donnant une chance à bon nombre de "coiffeurs", le sélectionneur a offert à son équipe un nouveau souffle. Un souffle de vie.

Un engagement irréprochable, une saine agressivité dans les duels - presque tous remportés - et du jeu. Encore du jeu. Toujours du jeu. Rapide, tourné vers l'avant. Un match de patrons face à des adversaires d'une faiblesse qui en dit long sur le niveau des qualifications de la zone CONCACAF.

Oui, le Panama sera également à la Coupe du monde et si la Suisse doute encore de son football et de certains de ses hommes, à deux mois et demi du Mondial, quel maelström doit agiter les méninges du sélectionneur panaméen Hernan Dario Gomez ! Il faut se réjouir des Coupes du monde à quarante-huit équipes, dès 2026...

 

Pluie... de buts

Le quatrième but, de Steven Zuber, avant la pause:

 

 

Et de cinq à la 49'!

 

 

6 à 0 pour la Suisse à la 69'!

 

 

 

Gelson Fernandes bluffant

L'équipe nationale a frôlé la perfection, à l'image notamment d'un Gelson Fernandes bluffant au milieu du terrain. C'est du reste le Valaisan qui, d'une longue passe dans l'axe, a brisé les lignes et provoqué le 1-0 signé par l'excellent Blerim Dzemaili à la 22e. Le joueur de Bologne, déjà buteur vendredi en Grèce et qui affiche désormais dix réalisations en sélection, a ensuite provoqué le penalty du 2-0 transformé par un Granit Xhaka impérial (31e).

Un ton en dessous jusque-là, Breel Embolo a subtilement marqué le troisième but à la 33e. Puis Steven Zuber le quatrième à la 39e, après un bon travail de Gavranovic, lequel avait déjà été passeur décisif pour Dzemaili. Le Tessinois, titularisé en pointe, a pour la deuxième fois consécutive marqué de précieux points et était récompensé de ses efforts à la 49e.

Après ces deux rencontres, le constat et clair: le buteur du Dinamo Zagreb est actuellement le meilleur avant-centre du pays et sera, sauf blessure, dans l'avion pour la Russie. Le sixième but a été inscrit par Fabian Frei à la 68e.

Difficile, dans un tel match à sens unique, de juger les performances des acteurs défensifs qui, eux aussi, sont à la lutte pour une place dans le onze au Mondial. Associé à un Nico Elvedi très à son affaire dans l'axe, Johan Djourou a livré la marchandise et a, comme souvent, permis au bloc helvétique d'évoluer quelques mètres plus haut sur le terrain. La paire Fabian Schär-Manuel Akanji, que la presse alémanique appelle de ses voeux, n'a pas encore gagné.

Roman Bürki a par la force des choses vécu une soirée tranquille. Mais le portier de Dortmund a été présent sur les ballons aériens et a réalisé une belle parade sur un tir de l'ancien du LS Gabriel Torres à la 26e. S'il ne peut pas prétendre déboulonner Yann Sommer sur cette prestation, au moins n'a-t-il pas commis LA bourde qui aurait balayé ses minces espoirs.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

FootballMondial 2018: le chat Achille désigné pronostiqueur officielMondial 2018: le chat Achille désigné pronostiqueur officiel

FootballMondial 2018: officiellement adopté ce samedi, l'arbitrage vidéo sera utilisé en RussieMondial 2018: officiellement adopté ce samedi, l'arbitrage vidéo sera utilisé en Russie

chocMondial 2018: la Suisse se frottera à l'Espagne à la veille de partir en RussieMondial 2018: la Suisse se frottera à l'Espagne à la veille de partir en Russie

Irlande du nord - SuisseMondial 2018: l'arbitre admet une erreur en faveur de la Suisse lors des barragesMondial 2018: l'arbitre admet une erreur en faveur de la Suisse lors des barrages

Top