Coronavirus

Un cadeau du terroir pour les routiers qui passent par le tunnel du Grand-Saint-Bernard

chargement

La belle histoire du jour Au tunnel menant en Italie, les conducteurs de camions reçoivent une saucisse lors de leur passage. Une jolie façon de réconforter ces travailleurs solitaires.

 25.03.2021, 17:00
Valérie Roos, membre des pompiers péagistes du tunnel du Grand-Saint-Bernard, offre une saucisse et une bouteille d’eau à un routier italien en transit.

En ce temps de pandémie, on ne parle pas beaucoup d’eux, mais ils continuent d’effectuer leur travail: les routiers internationaux sillonnent l’Europe en solitaire avec comme seul horizon la cabine de leur camion. 

Au tunnel du Grand-Saint-Bernard, on a tenu à faire un geste pour les soutenir. Chaque routier reçoit une saucisse sèche provenant du terroir régional.

«C’est une action symbolique, un clin d’œil qui n’a aucun aspect commercial», précise François Pignat, directeur de la société du Tunnel du Grand-Saint-Bernard pour le côté suisse. «C’est simplement pour les remercier de continuer à livrer des marchandises dont on a besoin, eux qui nous ravitaillent dans l’ombre du tunnel.»

Depuis lundi dernier, chaque routier se voit donc remettre sa saucisse, tandis que du côté italien du tunnel, c’est un bol avec du jambon du val d’Aoste qu’ils reçoivent. «Nous avons mis sur pied cette initiative ensemble, comme nous le faisons tout le temps, car nous n’avons qu’un tunnel.»

Routiers surpris mais contents

L’action durera environ une dizaine de jours. Les pompiers du tunnel distribueront les saucisses jusqu’à l’épuisement du stock.

Le directeur de la société suisse souligne que le trafic de voitures a logiquement chuté durant la pandémie, alors que les camions continuent de rouler pour assurer leurs livraisons. «Nous sommes tous les jours en contact avec ces routiers et nous nous sommes dit que ce serait bien de les mettre un peu en valeur, car ils se sentent peut-être encore plus seuls que d’habitude.»

Quant aux chauffeurs, ils se montrent ravis de cette initiative et ils sont parfois un peu surpris. «Comme ils parlent souvent le roumain ou le slovène, ils nous remercient dans leur langue et l’échange est très bref, mais nous constatons qu’ils sont contents.»

En d’autres périodes, hors contexte du Covid-19, la société du Tunnel du Grand-Saint-Bernard procède parfois à des opérations de ce style envers les usagers, qui ne sont pas forcément des routiers. 

C’est le cas notamment au temps de Pâques ou de l’Ascension. «Durant ces week-ends-là, il y a souvent beaucoup d’attente aux péages, et nous distribuons des biscuits ou un petit snack aux gens qui se rendent en Italie», raconte François Pignat.

A lire aussi: Après dix ans de travaux, la galerie de sécurité du tunnel du Grand-Saint-Bernard est opérationnelle
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: les groupes pharmaceutiques accusés de délaisser les pays pauvresCoronavirus: les groupes pharmaceutiques accusés de délaisser les pays pauvres

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 21 septembreCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 21 septembre

PandémieCoronavirus: 3 décès en Valais, après 3 mois d’accalmieCoronavirus: 3 décès en Valais, après 3 mois d’accalmie

Tour d’horizonCertificat Covid pour skier cet hiver: ce que font les pays voisins de la SuisseCertificat Covid pour skier cet hiver: ce que font les pays voisins de la Suisse

Vaccination5000 Valaisans attendent de se faire vacciner contre le Covid-195000 Valaisans attendent de se faire vacciner contre le Covid-19

Top