Coronavirus

Le millésime 2019 valaisan est aujourd’hui à portée de verres

chargement

Vin Nouvelle formule pour la présentation du millésime 2019. Le lancement officiel est annulé mais toutes les caves du canton sont prêtes à présenter leurs crus sur rendez-vous. On nous annonce des blancs très expressifs et des rouges puissants et charnus.

 18.05.2020, 15:49
Le millésime 2019 est prêt à être dégusté. Rendez-vous chez les producteurs qui vous reçoivent avec toutes les précautions requises.

On s’était habitué à une présentation du millésime en grande pompe. Cette année, on se réjouissait que pour la première fois, cette journée officielle soit programmée dans le Haut-Valais. Mais le coronavirus est passé par là et c’est de façon individuelle, dans chaque cave du canton, qu’on peut désormais déguster le fruit de la vendange 2019.

«Les Caves Ouvertes ont dû être déplacées au dernier week-end d’août. D’ici là, nous invitons le public à prendre directement rendez-vous avec les producteurs qui les recevront en respectant toutes les mesures sanitaires de l’OFSP en vigueur», explique Gérard-Philippe Mabillard, directeur de l’Interprofession des vins du Valais.

Un millésime de vigneron

«Les blancs n’ont jamais été aussi expressifs que dans ce millésime. On y trouve une très belle exubérance des arômes», s’enthousiasme l’œnologue cantonale Corinne Clavien. «Dès la fermentation, on pouvait percevoir la typicité de chaque cépage. L’alternance de journées chaudes et de nuits fraîches en septembre a permis de préserver le potentiel aromatique.»

Des fendants croquants, frais, gouleyants en diable. Des petites arvines et des païens bien équilibrés entre l’acidité et le fruit. Des amignes fleurant bon l’écorce de mandarine… Bref, les blancs sont plein de promesses.

Côté rouges, la réussite du millésime revient au vigneron. «2019 fut une année climatiquement difficile au niveau de l’état sanitaire de la vigne. Pour arriver à avoir de beaux raisins, le vigneron a dû être très vigilant, car les beaux raisins sont la meilleure garantie d’un excellent vin.» Corinne Clavien poursuit: «Je suis heureuse de constater que chaque année les producteurs sont de plus en plus conscients de l’importance d’un tri strict des grappes à la vendange.»

Des initiatives solidaires

La campagne Tavolata ayant été mise à mal par le coronavirus, l’IVV a réagi en lançant Wine@home, restons connectés qui permet de découvrir en un clic toutes les initiatives solidaires des caves valaisannes de Martigny à Visperterminen.

«Nous avons diffusé cette campagne sur le plan suisse. Elle a remporté un beau succès. Nos compatriotes ont magnifiquement joué le jeu. Les retours de nos encaveurs sont encourageants, et ces Caves ouvertes qui ont dû être déplacées au dernier week-end d’août s’annoncent prometteuses.»
 

L’INFO SOLIDAIRE

Dans la situation sanitaire hors normes que nous vivons, la rédaction du Nouvelliste se mobilise afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable.

Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi d’ouvrir en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise.

Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Pour nous. Pour vous. Soyons solidaires autour d’elle.

http://abo.lenouvelliste.ch


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PandémieCoronavirus: le calendrier des événements valaisans chambouléCoronavirus: le calendrier des événements valaisans chamboulé

PandémieCoronavirus: l’Europe poursuit son déconfinement, l’OMS réfléchit à l’avenirCoronavirus: l’Europe poursuit son déconfinement, l’OMS réfléchit à l’avenir

Top