Coronavirus
 11.08.2020, 18:00
Lecture: 14min

Jacques Fellay: «Si l’augmentation des cas se poursuit en Suisse, nous vivrons un automne et un hiver très compliqués»

Premium
chargement
Jacques Fellay est catégorique: «Sans le masque pour les élèves, le risque de transmission du virus est trop élevé dans le contexte scolaire post-obligatoire.»

GRANDE INTERVIEW Membre de la task force scientifique consulté par le Conseil fédéral, Jacques Fellay met en garde la population face à l’augmentation du nombre de cas positifs en Suisse. L’expert en génomique et en infectiologie à l’EPFL et au CHUV espère un vaccin contre le Covid-19 pour le printemps 2021.

Jacques Fellay, vous habitez St-Maurice et vous travaillez à Lausanne. Portez-vous un masque dans les commerces valaisans même s’il n’y a pas d’obligation en Valais?

Oui, je le porte systématiquement, car je sais que je ne pourrais pas y respecter complètement les distances. C’est donc plus simple d’en mettre un, plutôt que de le sortir à chaque fois...

À lire aussi...

Et maintenant...«Heureux d’être accusé de catastrophisme» Par Jacques Fellay«Heureux d’être accusé de catastrophisme» Par Jacques Fellay

Top