Coronavirus
 24.03.2020, 17:00

Le selfie de Lucas Malcotti (escrime): «J’étais partant pour un stage de cinq jours, en confinement, à Tenero».

Premium
chargement
Lucas Malcotti reste aussi proche que possible de son épée.

en pause, vraiment? Chaque jour, un sportif valaisan susceptible de disputer une compétition majeure ces prochains mois nous raconte ses journées, ses possibilités d’entraînement et pose son regard sur le sport et la situation actuelle liée au coronavirus. L’escrimeur Lucas Malcotti a désormais les championnats d'Europe en ligne de mire.

«Dans la perspective des Jeux olympiques, jusqu’à ce qu’ils soient officiellement reportés, j’avais besoin de manier l’épée. Nous avons donc organisé avec Alexis Bayard et Clément Métrailler, deux collègues de la SE Sion qui sont aussi en Coupe du monde, des séances, deux ou trois fois par semaine, dans un local où nous ne serons jamais plus de trois ou quatre. Par contre, il n’y a pas d’entraînement possible avec les autres membres de l’équipe de Suisse....

À lire aussi...

solidaritéCoronavirus: la lettre aux aînés de Gabriella BaggioliniCoronavirus: la lettre aux aînés de Gabriella Baggiolini

DécèsLe coronavirus chamboule même les derniers adieuxLe coronavirus chamboule même les derniers adieux

FERMETURESValais et coronavirus: faut-il baisser les loyers commerciaux?Valais et coronavirus: faut-il baisser les loyers commerciaux?

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 27 marsCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 27 mars

A la maisonCoronavirus: les Valaisans de Super League s’entraînent aussi dans leur salonCoronavirus: les Valaisans de Super League s’entraînent aussi dans leur salon

Top