Coronavirus
 03.04.2020, 05:30

Coronavirus: le soleil et les vacances arrivent, mais il n’est pas encore temps de sortir

chargement
Le beau temps et le temps libre: deux sacrées tentations à sortir auxquelles il faudra résister ces prochaines semaines.

Prévention Restez chez vous. Berne et notre canton le répètent à quelques jours de la vague de beaux jours et de vacances qui arrive. Tous nous devons renoncer à sortir. Appels à ne pas se relâcher.

Il fait beau, mais il n’est pas encore temps de sortir. Si on peut faire un journal à la maison, c’est bien la preuve qu’on peut y faire des trucs dingues, inimaginables jusqu’à il y a peu sans mettre un pied dehors. 

Des choses aussi folles que de n’inviter personne, de ne partir nulle part pour le week-end et les vacances ensoleillées qui s’annoncent. De vivre en famille, tout le temps. D’y travailler et d’y suivre l’école. D’envisager plusieurs jours de congé entre le frigo, la terrasse et le canapé. D’imaginer le gigot de Pâques pour peu, mais peut-être le faire grand quand même et aller le déposer devant la porte des grands-parents. De discuter à l’heure de l’apéro devant la maison avec ceux avec qui on a déjà discuté au saut du lit, toute la matinée, à midi et l’après-midi.

Si on peut faire un journal à la maison, on peut certifier qu’il n’y a pas grand-chose qui nécessite qu’on sorte, pendant le week-end et les vacances, durant ces prochains jours, pour autre chose que pour partir en quête de nourriture ou de médicaments. Le Conseil fédéral et notre gouvernement cantonal vous le demandent instamment: ne lâchez rien, ne vous relâchez pas, ne sortez pas, continuez à être solidaires, même sous le soleil. Surtout pendant ces vacances qui n’en seront pas vraiment. Et si vous devez vous détendre les gambettes: ce sera ni trop loin ni trop longtemps. Sinon ce journal va se faire bien trop longtemps à la maison. 

Des invitations à rester chez vous:

 

Roberto Schmidt, président du gouvernement valaisan

«Chers Valaisannes et Valaisans, je sais que les efforts demandés depuis plusieurs semaines ne sont pas faciles. Cette situation extraordinaire nous impacte tous et demande de faire preuve de solidarité et de responsabilité. Un grand merci pour votre engagement! A l’approche de Pâques et des beaux jours, vous aurez peut-être envie de profiter du soleil et de la douceur pour partir en balade ou vous rendre dans vos mayens. Mais il est impératif de continuer à suivre strictement les règles de comportement, de limiter nos déplacements, de rester en famille et de renoncer aux invitations et aux courses inutiles. Courage à toutes et à tous… et prenez soin de vous et de vos proches.»

 

Christian Varone, commandant de la police cantonale valaisanne

«Pour tout le monde, cette période de quasi-confinement est spéciale à vivre. Elle a toutefois le mérite de nous recentrer sur les vraies valeurs de la vie en nous rappelant que la solidarité est le fondement même d’une société moderne qui se veut responsable. Comme les vacances pascales approchent à grands pas, la tentation est forte de profiter du légendaire soleil de notre beau canton. C’est tout naturel mais aujourd’hui, votre police cantonale, avec ses collègues des polices municipales, vous demande de rester au maximum chez vous. Les mesures prononcées tant au niveau fédéral que cantonal portent leurs fruits dans cette lutte sans merci engagée contre le Coronavirus. Ne baissons pas la garde! La santé et la sécurité sont l’affaire de toutes et de tous. Bien à vous!»

 

Pierre-Yves Maillard, vicaire général

«Cette année, les Valaisans ne pourront pas se retrouver pour la messe et les célébrations pascales, qui sont aussi des moments de rencontres et de partage. Les groupes WhatsApp, chaînes de prières et autres actions de solidarité qui se sont dernièrement mis en place sur les réseaux sociaux ou dans les paroisses demeurent toutefois d’excellentes manières d’exprimer une communion spirituelle. J’invite ainsi les Valaisans à célébrer Pâques en s’inscrivant dans ce mouvement. En attendant le retour aux vraies rencontres humaines et personnelles, il faut s’armer de courage, et de patience. Cette patience, c’est justement une manière de manifester tout l’amour et l’amitié que l’on a pour les autres.»

 

Monique Lehky Hagen, présidente de la Société médicale du Valais

«Le soleil et les températures printanières n’effacent en rien les recommandations de l’Office fédéral de la santé publique. Pour les personnes en bonne santé, la pratique du sport et des activités autorisées en plein air demeure possible. Mais veillez à ne pas être en groupe et à garder vos distances, et évitez des activités à risque de blessures. Je rappelle également qu’il faut que toutes les personnes qui toussent restent chez elles, peu importe leur âge. Concernant les populations les plus âgées, je leur conseille d’éviter au maximum les sorties, et de se tenir à distance au cas où elles croisent du monde. Il est important que les aînés et les personnes à risque acceptent l’aide de la famille, des amis et des bénévoles pour faire les commissions, notamment afin de limiter au maximum les contacts avec d’autres personnes. Les personnes qui disposent de terrasses ou de balcons à leur domicile sont invitées à profiter du soleil en toute sécurité.»

 

Damian Constantin, CEO Valais/Wallis Promotion


«Ce que je vais dire est en contradiction avec ma fonction, mais dans la situation actuelle, il faut que tant les Valaisans que les touristes restent disciplinés et appliquent à la lettre les recommandations des autorités sanitaires. Il est difficile de rester passif face au soleil, à ce paysage et à la beauté qui nous est offerte. Mais cet effort doit être consenti par tout un chacun afin que cette crise passe au plus vite. Ensuite, il sera à nouveau possible de découvrir le Valais, ses produits du terroir et sa globalité d’expérience. J’aimerais également rappeler que la population valaisanne doit garder le sens de l’accueil qu’on lui connaît. Car les propriétaires d’appartements de vacances ou de résidences secondaires sont toujours libres de venir passer un moment chez nous, en respectant évidemment les mesures sanitaires.» 

 

Léonard Gianadda, mécène

«A 85 ans, c’est le dernier moment pour apprendre à obéir! Je suis en permanence confiné chez moi dans mon domicile de Martigny. Je suis convaincu que c’est la meilleure manière de vaincre la propagation de l’épidémie. J’appelle d’ailleurs toute la population valaisanne à faire de même en cette période particulière, malgré le retour des beaux jours. Ce n’est pas le moment de sortir, bien au contraire. Les hôpitaux et le réseau sanitaire sont déjà assez occupés. Les effets d’une erreur se feraient ressentir après quinze jours, et ils seraient indomptables. Ne gâchons pas tous les efforts consentis au cours de ces dernières semaines. Profitez de rester chez vous, d’observer la beauté de la nature qui s’éveille, de lire ou d’écouter de la musique.»

 

L’INFO SOLIDAIRE
Dans la situation sanitaire hors norme que nous vivons, la rédaction du «Nouvelliste» se mobilise afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi d’ouvrir en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise.
Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Pour nous. Pour vous. Soyons solidaires autour d’elle. http://abo.lenouvelliste.ch

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
DirectCoronavirus: résultats "encourageants" d'un traitementCoronavirus: résultats "encourageants" d'un traitement

InspirationDanse: un vent de liberté sur les EMS valaisansDanse: un vent de liberté sur les EMS valaisans

TraditionsCoronavirus: malgré le confinement, le cœur des fanfares valaisannes n’a jamais cessé de battreCoronavirus: malgré le confinement, le cœur des fanfares valaisannes n’a jamais cessé de battre

RepriseFC Sion: une place à sauver en Super League et une coupe à reconquérir à huis closFC Sion: une place à sauver en Super League et une coupe à reconquérir à huis clos

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 29 maiCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 29 mai

Top