Coronavirus
 27.06.2020, 11:30

Coronavirus en Valais: «Si vous n’avez aucun symptôme, n’allez pas vous faire dépister»

chargement
Les tests de dépistage sont gratuits mais uniquement pour les personnes présentant des symptômes du coronavirus.

Dépistage Depuis l’annonce de la gratuité des tests de dépistage et de sérologie, les demandes ont bondi en Valais. Pour éviter une confusion, les autorités rappellent que seules les personnes symptomatiques doivent se faire dépister, sauf exception. Elles ne recommandent toujours pas les tests de sérologie.

La gratuité des tests de dépistage du Covid-19 et de sérologie sème une certaine confusion en Valais. Depuis l’annonce du Conseil fédéral, mercredi, les demandes de dépistage ont pris l’ascenseur en fin de semaine. Cette augmentation provient principalement de personnes qui ne présentent aucun symptôme du coronavirus.

«Il faut rappeler que la gratuité est conditionnée aux symptômes ou à une indication exprès du médecin cantonal ou de l’application SwissCovid en cas de contact étroit avec un cas positif», précise Cédric Dessimoz. 

A lire aussi : Coronavirus: les tests de dépistage seront gratuits pour tous dès jeudi

Sollicitation du système de santé

Si le médecin cantonal adjoint insiste, c’est pour mettre en garde contre une sollicitation inutile du système de santé. Et contre une multiplication de tests finalement peu révélateurs: «Les personnes asymptomatiques peuvent être négatives un jour et positives le lendemain. Oui, elles peuvent contaminer autrui sans le savoir. C’est justement pour éviter cela que les mesures de protection et les gestes barrières existent».

Le canton motive évidemment ceux qui présentent le moindre symptôme du Covid-19, même peu typique, à se faire dépister rapidement. Et cela même plusieurs fois. «Il ne faut plus hésiter», appuie Cédric Dessimoz. Ces dépistages se font dans les cabinets ou aux urgences des hôpitaux de Viège, Sion, Martigny et Rennaz. Cette recommandation ne s’applique pas aux enfants; les pédiatres doivent évaluer chaque situation précise.

Le dépistage est nécessaire en cas de:

  • Symptômes d’affection aiguë des voies respiratoires (p. ex. toux, maux de gorge, souffle court, douleurs thoraciques) et/ou
  • Fièvre sans autre étiologie (c’est à dire sans autre cause déjà établie) et/ou
  • Apparition soudaine d’une anosmie et/ou d’une agueusie (perte de l’odorat ou du goût) et/ou
  • Etat confusionnel aigu ou détérioration de l’état général chez une personne âgée sans autre étiologie.

Tests sérologiques: le danger d’un «faux sentiment de sécurité»

La Confédération a aussi annoncé la gratuité des tests sérologiques. Ceux-ci permettent de détecter les anticorps développés en réponse au Covid-19. Ils peuvent montrer si une personne a déjà été infectée. «Ils ne sont pris en charge que s’ils ont été indiqués par le médecin cantonal, par exemple pour investiguer lors d’une flambée épidémique», précise le canton.

Pour le moment, ces tests ne sont toujours pas recommandés par l’OFSP. Cédric Dessimoz avertit: «Ils ne fournissent pas encore d’information précise et solide sur l’immunité, c’est trop tôt. Le danger, c’est qu’ils peuvent donner une fausse impression de sécurité aux personnes qui ont déjà eu le virus». 

Enfin, le canton rappelle qu’il est possible de télécharger l’application SwissCovid. Celle-ci complète le traçage classique des contacts. Elle avertit les personnes qui se sont tenues pendant un certain temps à proximité d’une personne contagieuse.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PandémieValais: le coronavirus frappe hôpitaux, institutions, entreprises et écolesValais: le coronavirus frappe hôpitaux, institutions, entreprises et écoles

TraçageCoronavirus: les Suisses pourront télécharger l’app SwissCovid dès jeudiCoronavirus: les Suisses pourront télécharger l’app SwissCovid dès jeudi

live
En directCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 26 juinCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 26 juin

Top