Coronavirus
 30.04.2020, 15:15

Coronavirus: à Monthey, un peu d'Alain Berset sur votre pare-brise

chargement
Pour sensibiliser les automobilistes, la police de Monthey a décidé de faire de la prévention avec humour. Momentanément.

Insolite La police de Monthey s'est inspirée de la désormais célèbre phrase du conseiller fédéral Alain Berset pour faire de la prévention routière.

"Il faut se parquer aussi bien que possible, mais aussi juste que nécessaire". Depuis lundi, la police municipale de Monthey laisse des petits billets sur les pare-brise des voitures mal garées. Le mot, inspiré de la désormais célèbre phrase d'Alain Berset, se veut préventif.

C'est bien connu: quant le chat n'est pas là, les souris dansent! Pendant le confinement partiel, "la police de la ville s'est montrée moins stricte avec le stationnement" des véhicules, indique Glenn Martignier, chef du nouveau service de la sécurité de Monthey. Avec la reprise des activités, il faut que les automobilistes reprennent leurs bonnes habitudes.

"Mais nous ne voulions pas immédiatement être dans la répression", ajoute-t-il sur les ondes de la radio valaisanne Rhône FM. D'où l'idée de rappeler les règles avec humour. La phrase "Il faut se parquer aussi bien que possible, mais aussi juste que nécessaire" est suivie d'un petit texte appelant les usagers à respecter les règles. La mesure sera effective quelques jours.

Une cinquantaine de billets distribués

Si une cinquantaine de ces mots doux a été distribuée depuis lundi, "il est encore un peu tôt pour savoir s'ils ont eu l'effet escompté", détaille-t-il jeudi à Keystone-ATS. Ce qui est sûr, c'est que la mesure a marqué les esprits. "Les gens en causent beaucoup", relève Glenn Martignier.

Temps de stationnement dépassé, disque oublié, horodateur pas nourri: les notes sont déposées sur les pare-brise de ceux qui ne mettent pas en danger la circulation, précise le chef de la sécurité. Les autres peuvent s'attendre à une contredanse.

Quant à ceux qui accumuleraient les billets, "ils risquent bien d'avoir une mauvaise surprise à un moment donné. Même pendant ces quelques jours", souligne-t-il. Que les souris soient prévenues, le chat est de retour en ville.

A lire aussi : Coronavirus: le t-shirt avec la phrase culte d’Alain Berset fait un tabac

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 22 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 22 octobre

actionCoronavirus – Chaîne du Bonheur: journée de solidarité pour les pays fragiles lancée par Simonetta SommarugaCoronavirus – Chaîne du Bonheur: journée de solidarité pour les pays fragiles lancée par Simonetta Sommaruga

PandémieFrance: le couvre-feu étendu à 38 nouveaux départements et en Polynésie à partir de vendrediFrance: le couvre-feu étendu à 38 nouveaux départements et en Polynésie à partir de vendredi

AnnulationsCoronavirus: la culture valaisanne entre espoir et fatalismeCoronavirus: la culture valaisanne entre espoir et fatalisme

RebeloteCoronavirus: en Valais, forcés à l’arrêt, les sports de combat encaissent un deuxième K.-O.Coronavirus: en Valais, forcés à l’arrêt, les sports de combat encaissent un deuxième K.-O.

Top