Coronavirus
  28.04.2020, 00:01
Lecture: 6min

Brésil: le départ fracassant de Sergio Moro fragilise Jair Bolsonaro

Premium
chargement
A plus long terme, les analystes relèvent que le président Bolsonaro a sans doute lancé son plus sérieux adversaire pour l’élection présidentielle de 2022, Sergio Moro (en photo).

Démission Le ministre et ex-juge Sergio Moro a démissionné, en dénonçant l’ingérence du président dans la justice. Cette accusation est grave et pourrait servir de fondement juridique à une procédure de destitution devant le Congrès.

Après avoir envoyé en prison une icône de la gauche, l’ancien président Luiz Inacio Lula da Silva, l’ex-juge anticorruption et, désormais, ex-ministre brésilien de la Justice Sergio Moro sera-t-il aussi l’homme qui précipitera la chute de l’idole de l’extrême droite, le président Jair Bolsonaro? Acculé à la démission, celui qui était acclamé comme un «héros», par les Brésiliens, pour...

À lire aussi...

DémissionBrésil: le ministre le plus populaire de Jair Bolsonaro claque la porteBrésil: le ministre le plus populaire de Jair Bolsonaro claque la porte

VIRUSRésistance farouche à Jair BolsonaroRésistance farouche à Jair Bolsonaro

Résistance farouche à Jair Bolsonaro

Encore peu touché, comparé à d’autres pays, le Brésil se dirige vers une crise économique majeure. Et le président est...

  17.04.2020 00:01
Premium

Le président Bolsonaro vilipende la presseLe président Bolsonaro vilipende la presse

Top