Au Noirmont, Jérémy Desbraux s’est approprié le terroir jurassien

chargement

Les toqués du terroir 4/6 A quelques kilomètres de La Chaux-de-Fonds, Jérémy Desbraux et Anaëlle Roze ont relevé le défi de succéder à Georges Wenger. Comme l’ancien grand chef, mais avec sa patte, le cuisiner de 35 ans magnifie les produits de la région.

 21.07.2021, 12:00
Lecture: 8min
Premium
Arrivé en Suisse en 2008, le Franc-Comtois Jérémy Desbraux (35 ans cette année) a ponctué son parcours d’étapes prestigieuses avant de reprendre, début 2019, la maison de Georges Wenger.
Notre série vous présente six recettes emblématiques de notre terroir réalisées par six grands chefs de Suisse romande.

 

Au téléphone, quand nous expliquons le but de notre réservation, la réponse fuse. «Vous êtes bien tombés, des produits du pays, le chef ne cuisine que ça!» Sur place, la carte confirme ses dires.

Si le chef de la Maison Wenger au Noirmont fait parfois une infidélité aux producteurs du coin, c’est parce...

À lire aussi...

Les toqués du terroir 2/6Les poissons du lac, les plantes sauvages et Stéphane DécotterdLes poissons du lac, les plantes sauvages et Stéphane Décotterd

Les toqués du terroir 3/6Au 42 à Champéry, Antoine Gonnet et Amandine Pivault, de la gourmandise à revendreAu 42 à Champéry, Antoine Gonnet et Amandine Pivault, de la gourmandise à revendre

Les toqués du terroir 6/6Hostellerie du Pas de l’Ours à Crans-Montana: Franck Reynaud, des saveurs sinon rienHostellerie du Pas de l’Ours à Crans-Montana: Franck Reynaud, des saveurs sinon rien

Les toqués du terroir 5/6A l’Hôtel DuPeyrou de Neuchâtel, les Penlington jonglent entre faste, festin et bon goûtA l’Hôtel DuPeyrou de Neuchâtel, les Penlington jonglent entre faste, festin et bon goût

Top