Valais: l’épouse trompée vide le chalet de son mari millionnaire

chargement

Divorce Une femme a été condamnée pour avoir vidé le chalet valaisan de son richissime mari de nombreux objets de valeur. Motif: elle ne parvenait pas à vivre, selon elle, avec sa retraite de 1200 francs, dans l’attente des 35 000 francs de pension mensuelle et des millions de bonus promis par son mari, dont elle divorce.

 04.05.2021, 05:30
Lecture: 4min
Premium
Quatorze transports de déménagement ont été nécessaires pour vider une partie des objets du chalet valaisan de mille mètres carrés.

«Cela a été l’enfer. Avant, j’avais un train de vie très élevé; je vivais avec 50 000 par mois», lâche l’accusée devant la juge Patrizia Métrailler, visiblement agacée. Car, à entendre cette septuagénaire française, sa rente de retraitée, ainsi que le versement au final d’une pension mensuelle de 35 000 francs par son mari, dont elle divorce, plus d’un bonus de 5 millions...

À lire aussi...

SocialDivorces houleux: un projet-pilote pour protéger l’enfant est lancé en ValaisDivorces houleux: un projet-pilote pour protéger l’enfant est lancé en Valais

Top