25.06.2018, 12:01

Sierre et Chippis: ces métiers traditionnellement masculins où le patron est une femme

Premium
chargement
1/3  

 25.06.2018, 12:01 Sierre et Chippis: ces métiers traditionnellement masculins où le patron est une femme

Témoignages Alors que le Conseil national veut introduire des quotas de genre pour les entreprises cotées en Bourse, Evelyne Robyr et Marie Vicquéry peinent à se faire accepter en tant que patronne dans un métier plutôt masculin. Sérigraphe à Chippis et peintre en bâtiment à Noës, les deux femmes font face aux stéréotypes.

«Il est où le patron?», cette phrase, Evelyne Robyr ne compte plus les fois où elle l’a entendue. «Lorsqu’ils franchissent la porte de mon atelier, les hommes sont nombreux à poser cette question», relève celle qui a fondé son entreprise il y a quatre ans.

D’abord boulangère-pâtissière, Évelyne Robyr s'est reconvertie peu de temps après son apprentissage à cause...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !

À lire aussi...

Rapport hommes-femmesLe Valais promeut l'égalité depuis l'enfanceLe Valais promeut l'égalité depuis l'enfance

ÉgalitéÉgalité: le National pour des quotas de femmes au sommet des SAÉgalité: le National pour des quotas de femmes au sommet des SA

PolitiqueElection au Conseil national: pas de quotas pour les femmes sur les listes des partisElection au Conseil national: pas de quotas pour les femmes sur les listes des partis

Top