31.07.2020, 23:45

Les montagnes se sont parées d’or à Evolène

chargement
La lumière équivalait à 100 millions de bougies.

Brillante idée C’est fait. Des montagnes ont brillé dans le val d’Hérens pendant plus de trois minutes. Vendredi soir, l’original spectacle a tenu toutes ses promesses.

Le décompte a débuté à 22 h 15 aux quatre coins du val d’Hérens. Les spectateurs devaient en effet habituer leurs yeux à l’obscurité pour mieux profiter du spectacle féerique prévu un quart d’heure plus tard.

L’illumination de la chaîne des Dents de Veisivi et de la Dent de Perroc a offert des moments poétiques aux habitants et aux vacanciers. Tout là-haut dans la montagne, le show lumineux a marqué la Fête nationale. Comme si 100 millions de bougies avaient été allumées.

A lire aussi : A lire aussi: Fête nationale: coronavirus ou pas, les Evolénards vont mettre le feu aux Dents de Veisivi
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

CertificationSion première ville romande labellisée Valais ExcellenceSion première ville romande labellisée Valais Excellence

FeuSierre: incendie à la coopérative AgrolSierre: incendie à la coopérative Agrol

C’est la fêteLe plus haut barrage-poids du monde transformé en piste de danseLe plus haut barrage-poids du monde transformé en piste de danse

Venez danser sur la Grande Dixence

250 amateurs de musique sont attendus samedi à la Wall silent party à 2365 mètres d’altitude. Sur un géant de béton,...

  10.08.2020 15:00

DégustationSierre accueille le Grand Prix du vin suisseSierre accueille le Grand Prix du vin suisse

PêcheMalgré un nouveau président, les pêcheurs de Sion restent les «enfants terribles» du cantonMalgré un nouveau président, les pêcheurs de Sion restent les «enfants terribles» du canton

Top